Home / Les meilleurs reportages / AKAMASOA, Les bons Amis par Martial Bourdet
AKAMASOA, Les bons Amis

AKAMASOA, Les bons Amis par Martial Bourdet

Depuis que j’ai réalisé ce reportage, en Juin 2009, je souhaite mettre en place un collectif de photographe susceptible de donner un point de vue différent sur les « habitants » des décharges à travers le monde. La décharge de Tananarive est emblématique de part sa situation dans un pays  tiers-mondiste mais aussi par le souffle qui y est influé par le Père Pedro. D’autres habitants de décharges sont à rencontrer en Asie du Sud-Est (Cambodge), en Inde (Calcutta), en Amérique Latine… Et un ouvrage photographique mérite de leur être consacré. C’est un travail sur la perception de soi, de l’autre, de soi à travers l’autre et surtout de la fidélité à restituer la perception que l’autre à de lui même.

Ce photo-reportage  est en filiation avec le documentaire qui sortira au cinéma le 23 Mars  2011 « Waste Land » sur l’artiste Vik Muniz  ( prix du Public de Sundance (2010), prix Amnistie Internationale au Festival de Berlin …).

 

NDLR : nous avions déjà évoqué le reportage de Vik Muniz « Waste Land », que nous avions pu découvrir en avant-première lors des Rencontres photographiques d’Arles 2010 (trailer visionnable dans le compte rendu).

 

Reportages Photos-30

Reportages Photos-1

Reportages Photos-2

Reportages Photos-3

Reportages Photos-4

Reportages Photos-5

Reportages Photos-6

Reportages Photos-7

Reportages Photos-8

Reportages Photos-9

Reportages Photos-10

Reportages Photos-11

Reportages Photos-12

Reportages Photos-13

Reportages Photos-14

Reportages Photos-15

Reportages Photos-16

Reportages Photos-17

Reportages Photos-18

Reportages Photos-19

Reportages Photos-20

Reportages Photos-21

Reportages Photos-22

Reportages Photos-23

Reportages Photos-24

Reportages Photos-25

Reportages Photos-26

Reportages Photos-27

Reportages Photos-28

Reportages Photos-29

A ne pas louper

A-bout-de-Souffre

A bout de soufre par David Guiheneuf

Aujourd’hui, c’est David Guiheneuf qui nous propose son reportage venant directement d’Indonésie.  Après une courte nuit, ...

Un commentaire

  1. très belle série et touchante, il y a de l’humanité dans cette manière de rapporter les visages de ces gens qui vivent dans des conditions inhumaines. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>