Home / Actualités / Actualités photos / Bourse du Talent 2011 – Reportage : les 12 pré-sélectionnés
2873

Bourse du Talent 2011 – Reportage : les 12 pré-sélectionnés

Le communiqué de presse

 

 

Ainsi va la vie à Gulmarg de Marion Gambin,

Beyond The Border de Mathias Depardon,

Donneuse apparentée de Sarah Carp,

Fictional Cape Town de Cécile Mella,

Juste au corps de Vali,

La vie après la révolution de Baptiste Giroudon,

M. et Mme Zhangde Fanny Tondre,

Morgante de Nicola Lo Calzo,

Riace, le village des migrants de Pierre Le Tulzo,

Srebrenica, le retour à la terre de Michel Slomka,

Surveillés et punis de Marc Montmeat,

Îles intérieures de Vasantha Yogananthan

Le jury se réunira le 17 mars afin d’attribuer la 45ème Bourse du Talent. Il est composé de Gilles Coulon (photographe, Tendance Floue), Goksin Sipahioglu (fondateur de l’agence Sipa), Laurence Bagot (Narrative), Marie-Odile Perrulli (Rédaction Photo, ELLE) et de Françoise Bornstein (Galerie Sit Down).

 

BT#45 REPORTAGE

 

Faisant écho à toute la variété de regards et de sensibilités qui émergent dans la jeune photographie contemporaine, le comité de pré-sélection a présenté pour cette 45ème Bourse du Talent Reportage 12 dossiers parmi les nombreux dossiers reçus.

Les 12 dossiers pré-sélectionnés :

 

Sarah CARP : « Donneuse apparentée »
Cette rencontre photographique est avant tout une histoire de vie, de partage et d’amour. Au travers de la maladie, l’essence de vivre devient une quête constante. J’ai commencé à photographier mon frère Henri le jour où j’ai appris qu’il était atteint d’une leucémie lymphoblastique aiguë. Mon appareil photographique est devenu mon meilleur allié. Il faisait rempart entre le monde et moi. Il m’a observé lors de mon propre don de cellules souches à mon frère et il nous a accompagné et lié durant toute cette expérience de vie. Voir le portfolio

Marc MONTMEAT : « Surveillés et punis »
Marc Montmeat présente un travail sur le milieu carcéral. Les photos de ce reportage ont été prises à la Maison d’Arrêt d’Angoulême, au centre de détention de Bédenac, au centre pénitentiaire de Vivonne et à la Maison centrale de St Martin de Ré. Voir le portfolio

 

VALI : « Juste au corps »

Vali Vali nous propose un reportage photo sous forme de PŒM, Petite Oeuvre Multimédia. Ce reportage dévoile le hobby de Denis: le naturisme-« randonue ». Voir le portfolio

 

Pierre LE TULZO: « Riace, le village des migrants »

Dans une Calabre sinistrée, frappée de plein fouet par la crise économique, les maisons se vident de leurs habitants partis chercher du travail au nord. Les villages isolés de Calabre se meurent. En opposition avec la politique migratoire de l’Italie de Berlusconi, un petit village, perché sur ces collines face à la mer à fait le pari de l’immigration pour tenter de faire renaître le village. Voir le portfolio

 

Mathias DEPARDON : « Beyond The Border »

Les villes de Patras et Calais sont aujourd’hui deux points de chute sur la route des clandestins en Europe. Deux ports synonymes de deux fenêtres vers l’Eldorado. Ils accueillent tous les deux des centaines de migrants en situation de transit avant de rejoindre d’autres destinations. Après être passés par la Turquie, entonnoir de l’immigration en Europe, des milliers d’immigrés venus du Moyen-Orient et d’Afrique se retrouvent en Grèce sans opportunités réelles depuis la crise économique que subi le pays. Voir le portfolio

 

Cécile MELLA : « Fictional Cape Town »

Le travail de Cécile Mella a été réalisé sur des plateaux de publicités d’origine étrangère tournées au sein de la province du Cap. Chaque année, de novembre à mars, les rues de la ville d’Afrique du Sud deviennent la scène de productions audiovisuelles vantant des produits allant du chewing-gum au yaourt. Ces spots publicitaires, en grande majorité financés par des investisseurs étrangers et pour un public étranger, se servent en fin de compte de Cape Town comme d’un arrière plan qu’ils modèlent à leur goût ; le taux de change avantageux, le climat ensoleillé, la diversité des paysages et la langue anglaise parlée valent le déplacement jusqu’à la pointe australe de l’Afrique. Voir le portfolio

 

Michel SLOMKA : « Srebrenica, le retour à la terre »

Quinze ans après la fin de la guerre et la partition ethnique de la Bosnie-Herzégovine quelle est la situation des Bosniaques ayant fui leur terre? Voyage sur les routes de l’exil. « C’était une longue histoire qui -je le savais- trouverait difficilement sa place dans les médias traditionnels. Comment raconter une longue histoire de la manière la plus brève possible ? J’ai décidé d’éviter ce dilemme cornélien pour m’attaquer au vrai problème : la majorité des lecteurs considère tout sujet sur la Bosnie -de facto- comme un nid d’embrouilles et l’objet potentiel de migraines atroces. En vérité, le fond de l’histoire est simple, et j’espère l’avoir montré dans le texte qui accompagne mes images. » Voir le portfolio

 

Vasantha YOGANANTHAN : « Îles intérieures »

Au Sri Lanka, la guerre sans répit que se sont livrés l’armée gouvernementale et les Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul a duré près de trente ans et fait plus de 90.000 morts. Elle aura conduit des millions de tamouls a fuir l’île pour se réfugier dans des pays occidentaux, notamment en France : 70.000 d’entre eux résident aujourd’hui en région parisienne. Né de père tamoul sri-lankais et de mère française, mon histoire rejoint la leur tout en s’en détachant fortement. Je suis né en France, y ai fait ma scolarité et n’ai jamais éprouvé de difficultés à ‘m’intégrer’. J’ai par contre ressenti le besoin de comprendre l’histoire de ce pays où des civils mouraient chaque jours, victimes d’un conflit qui paraissait interminable. Voir le portfolio

 

Fanny TONDRE : « M. et Mme Zhang »

Xiao Qiu et Da Cheng ZHANG ont 60 ans et sont originaires de Wenzhou, dans la province du Zhejiang, sur la côte est de la Chine. Ils sont arrivés en France il y a 10 ans pour des raisons économiques, persuadés, comme de nombreux chinois de la région, que la France leur apporterait des papiers, un travail et des revenus suffisants pour aider leurs enfants restés au pays. Pourtant, après des années de travail et de luttes, d’espoirs et de désillusions, ils ont pris la décision de rentrer en Chine, poussés par leurs deux enfants restés au pays. Voir le portfolio

 

Marion GAMBIN : « Ainsi va la vie à ?Gulmarg »

Marion Gambin présente dans son reportage Gulmarg, un petit village de l’état de Jammu-Cachemire, devenu un paradis touristique. L’hiver, des touristes occidentaux fans de glisse viennent dévaler les pentes enneigées de ce village des himalaya niché à 2650 mètres d’altitude. En été, les lieux sont envahis par la bourgeoisie indienne. Tout comme les colons anglais de l’époque, cette dernière vient y chercher un peu de fraîcheur, et d’exotisme aussi.  Voir le portfolio

 

Nicola LO CALZO: « Morgante »

« Morgante » relate l’histoire d’individus liés entre eux par un commun dénominateur : êtres nains. En Afrique, seuls deux pays disposent d’une structure luttant pour la reconnaissance des droits des personnes de petite taille, le Mali et le Cameroun. Le photographe Nicola Lo Calzo, s’est rendu au Cameroun pendant l’hiver 2010 et a passé trois mois auprès de diverses personnes de petite taille afin de rendre compte de leur situation sociale, suscitant au mieux de l’indifférence, au pire du mépris et de la crainte. Voir le portfolio

 

Baptiste GIROUDON : « La vie après la révolution »

La révolte du peuple égyptien est apparue très vite comme un mouvement capable de renverser le cours des évènements en place. Relayé par les ondes et sur les petits écrans du monde entier, ce réveil spectaculaire et démocratique annonçait déjà sa dimension historique. Pour Baptiste Giroudon, c’était l’occasion rêvée de devenir le témoin sensible et privilégié d’une grande Histoire en train de se faire. Toute la question était maintenant de savoir comment traiter ce souffle de Démocratie ? Voir le portfolio

Croquez des PŒM

La Bourse du Talent est ouverte à l’expression photographique sur écrans et en projection, en accueillant les Petites Œuvres Multimédias (PŒM).
Qu’est-ce qu’une petite œuvre multimédia ? Il s’agit d’une réalisation animée utilisant principalement la photographie et d’autres media comme le son, la vidéo. Elle est réalisée sur un support multimédia (voir règlement).

La Bourse du Talent en 2011

La Bourse du Talent est soutenue par PHOTO. L’Express Style rejoint la Bourse du Talent / Mode. Un changement dans le calendrier : la session Beauté / Mode / Studio se tiendra en juin et celle dédiée au Portrait sera en septembre.

Retrouvez le calendrier de l’année 2011, avec les thèmes et le règlement (ci-dessous).

 

Calendrier

La Bourse du Talent a lieu 4 fois par an sur différents thèmes.
Veuillez trouver les différents thèmes avec leur calendrier (date limite de dépôt des dossiers et date de délibération du jury).
Le Jury est renouvelé à chaque édition de la Bourse. Il est composé de cinq professionnels de la photographie, désignés par le comité éditorial de Photographie.com.

• 46ème Bourse du Talent : Beauté / Mode / Studio
Date limite de dépôt des dossiers :
=> 20 mai 2011

• 47ème Bourse du Talent : Portrait
Date limite de dépôt des dossiers :
=> 8 septembre 2011

• 48ème Bourse du Talent : Espace / Paysage / Architecture
Date limite de dépôt des dossiers :
=> 21 octobre 2011

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>