Home / Actualités / Actualités photos / Doit-on indiquer dans la presse si une image est retouchée ?
Reportage Photo

Doit-on indiquer dans la presse si une image est retouchée ?

L`avis du photographe Nicolas Beaumont :

 

« Je pense qu`il ne faut pas sous-estimer l`impact intellectuel et psychologique qu`une image peut avoir sur un cerveau, à fortiori quand ce cerveau est jeune et recherche des repères. »

 

Nous savons, si nous sommes sensibles à la photographie moderne, quelles sont les possibilités d`un logiciel de retouche comme Photoshop ou Bible; mais qu`en est-il pour les profanes ? Qu`en est-il pour une jeune fille qui découvre sur des dizaines de pages des corps impeccables, des peaux sublimes, des seins magnifiques et des fesses galbées à souhait ? Sait-elle que ces corps n`existent pas ? Qu`ils sont le fruit du travail conjoint d`un photographe et d`un retoucheur ?

 

Qu`en est-il pour un jeune homme qui construit une image de la femme conforme à celui des magazines ou des publicités ? Ne risque-t-il pas de penser que les filles qu`il va rencontrer sont « différentes » ? Je pense qu`il ne faut pas sous-estimer l`impact d`une image sur un humain.

 

Valérie Boyer a déposé un projet de loi en septembre 2009 afin de rendre obligatoire une mention indiquant que la photo est retouchée. Cette démarche est intéressante car il ne s`agit pas d`interdire la retouche, mais de l`indiquer et donc de permettre aux spectateurs des images d`être informés de la nature de l`image.

 

Il est évident qu`une telle proposition de loi ne peut être mise en oeuvre que si tous les acteurs de la profession jouent le jeu.

 

Les photographes et les retoucheurs ont tout à y gagner puisque cette transparence est un gage de confiance pour les photographes et une reconnaissance du talent des graphistes pour la partie retouche. Pour les agences de presse ou les agences de pub, peut-être qu`il est moins évident d`identifier l`intérêt d`une telle loi. Mais le poids moral des images et réel et les agences doivent avertir leurs clients (les magazines, régies pub etc…) de la nature réelle d`une image.

 

Le 26 mai dernier un pas de plus a été franchi; Valérie Boyer, accompagnée de Roger Cozien, a présenté les possibilités du logiciel « Tungstene » qui permet de savoir si une image est ou non retouchée.

Le compte rendu de cette conférence de presse est disponible sur mon blog.nicolas-beaumont.com.

 

Et vous qu`en pensez vous ?

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

14 commentaire

  1. Si les jeunes filles ne sont pas capable de comprendre que la plastique parfaite des photos de mode est essentiellement une histoire de retouche, on ne règlera pas le problème de fond. Dire que la photo est retouchée ne soulagera pas les jeunes filles qui sont mal dans leur peau.

     

    Ca commence à bien faire les solution de contournement plutôt que l`affront du réel problème. C`est comme la moto et les motards… Tant que personne n`expliquera aux automobilistes comment se comporte une moto, on aura des problèmes. Au lieu de ça, le gouvernement veut faire porter des gilets fluo aux motards.

     

    Une rustine mal collée de plus au lieu de changer la roue.

  2. Depuis que je réfléchis à cette histoire de retouche je me dis qu`en fait non tout le monde n`est pas capable de comprendre ce que la retouche peut faire sur une image.

    Je ne crois pas que la tentative de projet de loi sur la retouche soit identique à celle concernant les gilets jaunes des motards. On ne demande pas au photographes d`arrêter de faire retoucher les images. On demande aux organes de diffusion de ne pas tromper les lecteurs. Moi ça me va bien de ne pas être pris pour un con en regardant un magazine. Et pourtant je suis à priori assez averti !

  3. Avec ce genre de projet de loi, on se croirait aux Etats-Unis avec la mention « ne pas mettre le chat dans le micro-onde »…. Ou mieux, la mention « suggestion de présentation » qui se trouve sur les produits en grande surface. Cette mention avait été imposé car certains se plaignaient de ne pas trouver ce qui apparaissant sur l`emballage.

     

    Maintenant, je te laisse consulter les produits ou cette mention est affichée « suggestion de présentation ». Tu verras que c`est assez ridicule parfois. Si tu fais la suggestion proposée à tes invités, tu vas perdre tous tes amis.

     

    Mais bon, prendre les gens par la main, c`est ce qu`on appelle le modernisme.

  4. Et pour en revenir au motard, c`est sur l`approche du problème… On préfère faire de la politique sur du très court terme pour montrer qu`on bosse plutot que se confronter réellement au problème. Des exemples comme celui-ci j`en ai plein.

  5. Je te rejoins tout à fait sur le fait qu`on prend les gens par la main et que en l`occurence un tel projet de loi est très court-termiste; mais alors comment éduquer les gens sur le fait que les contextes changeant notre perception des choses doit être aiguisée. Par exemple pour reprendre ton exemple sur les motards; leur nombre augmentant les usagers de la route (motards, piétons, automobilistes, secouristes, poids lourds, etc…) doivent repenser leur conduite; comment accompagner ces changements ? N`est-ce pas le rôle de l`Etat que de proposer des solutions à court, moyen et long terme ? Je ne dis pas que le gilet jaune est une bonne solution, je ne sais pas si c`en est une ou pas. Pour la retouche photo, je crois qu`il faut éduquer les gens pour qu`ils comprennent la puissance de la retouche et les altérations sémiotiques possibles.

  6. Effectivement, on demande à l`Etat de nous proposer des solutions, mais des solutions efficaces, pas des solutions populistes.

    Dans les deux cas dont on parle, on est dans du pur populisme car ça ne résoud pas le problème. Ca flatte juste l`ego pour 2012.

  7. Tu penses que ce genre de mesure puisse être un argument électoral ? Personnellement je ne le crois pas.

    De plus concernant le fond de la proposition, j`apprécie le fait de prévenir et d`informer mais de ne pas empêcher la retouche.

    Là où je te rejoins c`est que je ne suis pas sûr que ce soit la proposition la plus efficace.

  8. Je te le confirme… Et pas plus tard qu`à l`instant, je viens de voir un débat sur France3 avec Valérie Boyer – l`instigatrice de la proposition de loi – où elle a prouvé qu`elle n`avait strictement aucune connaissance du monde de la photographie.

     

    Elle n`arrive pas à comprendre qu`une photo est forcément retouchée, quelle qu`elle soit, car elle représente une interprétation et la retouche renforce le message. Cela existe depuis les début de la photographie. 

  9. D`accord pour dire que le « débat » sur France 3 était minable. J`interview Valérie Boyer la semaine prochaine, je ferai en sorte d`aller plus loin avec elle pour sonder les motivations et surtout les éventuelles autres solutions.

    J`ai vu un mec de l`AFP ce matin pour discuter retouche et la position de l`AFP est claire : Pas de retouche sur les photos d`actu.

    Je ne suis pas d`accord avec toi sur le fait qu`une photo soit « forcément retouchée ». Une photo est forcément développée mais en aucun cas forcément retouchée. Et la retouche ne renforce pas toujours le message, parfois elle le transforme.

  10. Attention, lorsque je parle de renforcer le message, j`ai mis le mot « interprétation » à côté !!! 😉 Et je ne crois pas en l`objectivité d`une manière générale… Donc de ce fait, il y a forcément une interprétation. Mais là, c`est un autre débat.

     

    Sinon, je suis très intéressé par l`itw que tu pourras faire de Valérie Boyer. Je serai curieux de savoir pourquoi sortir maintenant ce débat. Le numérique n`étant qu`un outil. Depuis longtemps les ados ce créent des images idéales, l`argentique suffisait amplement à cela déjà l`époque. 😉

  11. Oui j`ai en effet vu le mot « interprétation »; c`est partiellement vrai. Il est exact qu`une photo comme n`importe quel témoignage est une présentation subjective. Mais dans l`inconscient l`image a une force différente de la peinture, de la sculpture ou du texte; elle a tellement l`apparence du réel qu`elle est interprétée comme du réel; ce qu`elle n`est pas dans le cas de certaines retouches.

    Quant à la proposition de Valérie Boyer, elle est initialement sortie en septembre 2009, à l`époque le logiciel Tungstene n`était pas prêt et c`est la raison pour laquelle le sujet ressort (je ne suis pas naïf, les perspectives 2012 ne doivent pas être totalement étrangères non plus). En ce qui concerne l`engagement de Valérie Boyer elle a déjà sorti d`autres sujets de santé publique en relation avec le corps comme l`obésité. Mais je creuserai cela avec elle mercredi prochain.

  12. Vivement mercredi !

  13. L’interview a bien eu lieu, des choses assez intéressantes, je publie demain ou après demain.

  14. Yes ! Merci pour ton retour. J’espère qu’il y aura des choses intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>