Home / Reportages photos / Photographes / Interview de Hervé Caroff – Créateur du magazine Humanistic REPORT
Reportage Photo

Interview de Hervé Caroff – Créateur du magazine Humanistic REPORT

1 – Comment t`es-tu formé à la photographie ?

 

J`ai appris la photographie sur le tas. J`ai découvert ma nouvelle passion en 2005. J`ai acheté un bridge et je me suis vite rendu compte que cela ne me suffisait pas. J`achete donc un petit Reflex et décida de me lancer dans le reportage. Etant salarié à plein temps et donc peu disponible pour réaliser mon nouveau projet, je décide de réaliser un reportage dans mon environnement immédiat. Ce fût la ville où j`habite : Limoges. Je l`ai présenté sous une nouvelle facette, celle de ses habitants à travers les thèmes majeurs de la ville : porcelaine, émaux, le fameux club de basket, la qualité de vie, etc. Un éditeur a été intéressé par mon travail et mon premier reportage devint mon premier livre qui se nomme « Limoges en Noir et Blanc ». Je réalise un deuxième reportage sur la vie d`un village Creusois pendant une année qui est devenu, lui aussi un livre et qui se nomme « Le Rythme des Saisons ».

 

Bref, tout a été très vite. J`ai réalisé depuis d`autres reportages dont un qui me tient à cœur sur les gens de la rue. Je me suis immergé dans leur milieu en ayant décidé de vivre avec eux, de les photographier et de faire des interviews dans le but de les faire découvrir au grand public. Ce sujet n`intéresse malheureusement pas les éditeurs, pas assez commercial !

2 – Pourquoi es-tu devenu photo reporter ?

 

En fait, je ne me suis jamais posé de question quant à mon orientation dans la photographie. De toute évidence, pour moi, c`était le photojournalisme. Ce qui m`intéresse avant tout, c`est la rencontre avec l`homme et son environnement. Je me suis rendu compte, un peu plus tard, que la photographie n`était qu`un médium pour me permettre de vivre ces rencontres et d`exprimer mes sentiments.

 

 

3 – Tu viens de créer « Humanistic Report », un magazine de photo reportage. Peux-tu  m`en parler, me dire ce qu`il apporte de nouveau ?

 

J`ai relevé le défi de créer un nouveau magazine car j`ai le besoin de révéler des auteurs qui ont un immense talent et ils sont très nombreux. Quand on commence dans quelque chose, on a tendance à ne regarder que soi. Ce qui est tout a fait normal car c`est la période où l`on se cherche. Quand personnellement, je suis sortis de cette « phase », j`ai regardé le travail des autres photographes et là, je me suis senti vraiment petit. J`ai eu le besoin de partir à leurs rencontres et de m`enrichir grâce à leurs travaux, leurs sensibilités.

 

Humanistic Report apporte comme nouveautés un magazine en ligne avec une présentation sous flash et une vraie ligne éditoriale. Humanistic Report n`est pas seulement un magazine, c`est un ensemble de valeurs humaines, décrites dans la rubrique « Report One » et le partage des expériences de chacun grâce à une communauté qui ouvrira fin Mars 2010.

 

 

4 – Quel matériel utilises-tu ?

 

J`utilise un Canon EOS 1D Mark 3 avec comme objectifs un 16-35 L 2 USM, un 24-70 L USM et un 70-200 L IS USM. Les trois objectifs ont une ouverture de 2,8 constant et sont tropicalisés. Le 70-200 ne me sert presque pas car je n`aime pas être loin de mes sujets, mais il peut être utile à certaines occasions.

 

 

 

5 – Peux-tu me parler d`une photo qui t`a particulièrement marqué ?

 

C`est une photo de Sebastião Salgado issue de son reportage réalisé en 1986 sur la mine d`or de Serra Pelada au Brésil où l`on distingue une main tendue dirigée vers un porteur de terre. Dans cette photographie, je trouve non seulement l`information sur les conditions de travail déplorable des miniers, mais aussi la dimension humaine grâce à plusieurs éléments : la position du porteur s`accrochant au piquet, la tête baissée, les genoux et bras pliés, la main gauche en appui nous montrent en évidence la pénibilité du travail et la capacité de cette personne à l`endurer dans le but de gagner un salaire de misère. Et il y a cette main tendue, celle d`un homme vers un autre qui représente à elle seule l`aide, le soutien, l`espoir. La photographie n`est plus seulement informative, elle est un médium pour véhiculer des messages.

 

 

6 – Quels sont tes projets, sur quoi travailles-tu ?

 

J`ai un autre projet dans la photographie qui me tient à cœur, mais dont je tairai car ma première préoccupation, en ce moment, est Humanistic Report.    

 

 

7 – Quels conseils donnerais-tu à nos lecteurs qui voudraient partir en reportage photo ?

  • Avoir bien travaillé son projet, il doit pouvoir être décris en trois phrases maximum.
  • Etre proche de son sujet, un bon reportage est souvent le résultat d`un partage.
  • Avoir du respect, de l`empathie.
  • Etre curieux, être avide de connaissances et avoir l`envie de vivre des moments uniques.

 

 

8 – Pourrais tu nous présenter une de tes photos et nous parler de sa prise de vue et ce qu`elle représente pour toi

 

Tout d`abord, je fais des photographies en noir et blanc car je trouve qu`elles font ressortir davantage les sentiments, elles nous donnent une autre dimension de l`humanité.

 

Cette photo a été prise avec mon premier Reflex, un Canon 350D, sans le flash et avec pour unique lumière les flammes des bougies. J`ai donc monter les ISO au maximum et j`ai taché de ne pas bouger ! Je travaille toujours sans flash car je trouve qu`il diminue le contraste et qu`il change l`ambiance. Cette photo illustre ma rencontre avec les gens de la rue. Ils m`ont invités dans leur squat pour me faire partager leurs vies, leurs histoires. Ce fût un moment merveilleux d`intenses d`échanges.

 

 

 

Un clic sur la vignette pour découvrir Humanistic report :

 

 

 

Le portfolio de Hervé Caroff.

A ne pas louper

RP---Interview-Julien-Gerard

Interview de Julien Gerard

Vous avez découvert le reportage de Julien : Les chercheurs d’or du Koatemma, dernièrement. Aujourd’hui, je ...

Un commentaire

  1. Félicitation à Hervé pour sa réussite éclair et les bonnes portes qu`il a su ouvrir. Belle initiative que ce magazine, on ne peut qu`encourager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>