Home / Reportages photos / Photographes / Interview de Sylvain Halgand – Collectionneur d`appareil photos et créateur du site collection-appareils.fr
Reportage Photo

Interview de Sylvain Halgand – Collectionneur d`appareil photos et créateur du site collection-appareils.fr

RP : Sylvain Halgand, avant d`entrer dans le vif du sujet, on aimerait vous connaitre un peu plus. Qui se cache derrière cette référence du web photographique français ?

 

SH : Bonjour, j`ai 47 ans,  je suis marié et père de trois jeunes enfants. Je suis originaire de la région nazairenne, mais j`habite en Picardie.  Je vis dans un tout petit village proche d`Amiens  depuis une douzaine d`années.  Je me déplace quotidiennement à Paris, pour mon travail. Les longues heures de trajet sont mises à profit pour l`élaboration du site. Je consacre plusieurs heures par jour au site. Je suis autodidacte pour tout ce qui concerne internet.

 

Je collectionne également les photos anciennes stéréos et je les présente sur mon site.

 

 

RP : D`où vous est venue l`idée de cette grande aventure ?

 

SH : J`ai depuis longtemps la passion de la photo et des brocantes, c`est assez naturellement que je me suis intéressé aux appareils anciens sur les étals.  Dans la seconde partie des années 90, j`ai découvert internet. D`abord dubitatif sur son intérêt, j`ai compris que je pouvais partager mes données généalogiques. J`ai donc « construit » un premier site internet sur l`histoire de la famille.  Parallèlement, j`ai cherché des informations sur les appareils anciens que je possédais alors. Vers 1998, il n`y avait rien ou presque sur le web francophone à ce sujet. Je me suis dit que je pouvais montrer ma collection au même titre que ma généalogie. De fil en aiguille, de chercheur d`informations sur le net, je suis devenu chercheur dans les vieux papiers et  fournisseur de données.

 

 

RP : Depuis quand avez-vous attaqué cette collection ?

 

SH : J`ai commencé la collection en 1992 … à cause de  (ou grâce à ?) mon épouse.  La conséquence de la rencontre d`une picarde est que, rapidement, vous entendez parler des réderies, nom local des vides-grenier. Ce n`était alors pas aussi répandu en France que maintenant. En Picardie, la tradition en était déjà ancienne, et le dimanche était l`occasion de visiter plusieurs réderies. J`ai acheté un, puis deux .. etc appareils. Le premier appareil est tout de même celui de mon grand-père remis par ma grand-mère il y a longtemps. Je crois que mes grands-parents l`avaient acheté pour un voyage à Paris en 1937.

 

Argus C3 golden shield – 1958 – (c) Sylvain Halgand

 

 

RP : Ce boitier doit avoir une valeur particulière à vos yeux. De quel modèle s`agit-il ?

 

SH : Effectivement, la valeur affective l`emporte largement sur une hypothétique valeur financière. Il s`agit d`un simple folding fabriqué par Foth.  J`accorde toujours plus d`intérêt à la valeur affective qu`au coté pécunier. L`histoire d`un appareil, sa traversée d`une époque génère beaucoup d`imaginaire. Parfois, j`apprends plein de choses de la part des ex-propriétaires des appareils. C`est bien plus intéressant d`une valeur strictement théorique.

 

 

RP : Comment trouvez-vous tous ces boitiers ?

 

SH : Pendant longtemps, les réderies ont été la  source quasi exclusive d`approvisionnement. Malheureusement, la multiplication de celles-ci a amené leur appauvrissement (pour mon centre d`intérêt). J`achète aussi sur internet et pratique l`échange. Pour trouver quelque chose sur les brocantes, je me lève très tôt, pour être au « cul du camion ». Depuis quelques temps, j`acquiers plus de documentation que d`appareils. La source pour les docs est essentiellement internet.

 

 

RP : Combien de marques et de modèles d`appareils photos sont recensé aujourd`hui sur votre site ?

 

SH : Il y a environ 6500 appareils différents sur le site de plus de 500 marques différentes. Le nombre évolue très régulièrement. Chaque mois j`organise des TD (travaux dirigés) autour d`une marque, d`un type d`appareil etc … Les volontaires sont conviés à l`avance à participer, en respectant un cahier des charges. Cela permet de multiplier les variantes d`appareils.

 

 

RP : Et internet reste toujours la source principale d`information ?

 

SH : Non. Je ne digère pas de l`information, je la génère. J`ai un gros fonds documentaire basé sur des catalogues ou des revues contemporaines des appareils. C`est d`abord dans ces documents que j`effectue des  recherches. Internet est un outil dont je me méfie, car à double tranchant. Le mauvais côté est qu`une erreur est parfois reprise en cascade au point de devenir une réalité.  Il existe des sites de référence, spécialisés, apportant réellement de l`information inédite. Ils sont assez peu nombreux.

 

Foca Universel RC – 1961 – (c) Sylvain Halgand

 

 

RP : La question que beaucoup d`internautes doivent se poser, les avez-vous tous ? Car cela représente un certain investissement au-delà du personnel ?

 

SH : Le site s`est appelé longtemps « la collection d`appareils de Sylvain Halgand ». Depuis  plusieurs années, je l`ai renommé « la collection d`appareils par Sylvain Halgand », car il est très largement ouvert. Dans son principe il est collaboratif, même si techniquement, je tiens les commandes. J`ai personnellement près de 1800 appareils. Les autres sont des participations d`autres collectionneurs.

 

D`abord une chose à préciser, les personnes qui ne collectionnent pas, se leurrent la plupart du temps sur la valeur réelle des appareils photos.  Il n`y a qu`à voir le comportement de certains vendeurs sur les brocantes ou sur internet. Les appareils chers sont assez peu nombreux, alors qu`il existe des dizaines de modèles courants et peu chers. En France, nous avons la chance d`avoir eu des marques comme Fex et Photax qui fabriquerent de jolis appareils en bakélite. Leurs variantes sont nombreuses et pas chères du tout.

 

Contrairement à ce qu`on pourrait penser l`investissement financier personnel n`est pas si important (je ne suis pas Crésus, et il y a d`autres priorités dans la vie), car j`ai beaucoup d`appareils populaires qui n`attirent pas les spéculateurs et qu`on peut trouver à très petit prix. J`achète désormais beaucoup moins d`appareils, mais le prix moyen des acquisitions a un peu augmenté.  Le principal investissement est humain. Le temps passé à rechercher ces appareils est très important.

 

 

RP : Sur les forums de discussion de la toile, lorsque quelqu`un cherche des informations sur un ancien boitier, il a rapidement une réponse lui proposant d`aller sur www.collection-appareils.fr. Vous rendez-vous compte de cette notoriété ?

 

SH : Ce serait fausse modestie de le nier. Je dois de la partager avec l`ensemble des personnes qui participent à l`enrichissement du contenu du site en fournissant des photos d`appareils,  des textes, des scans de notices , en répondant aux questions sur le forum etc … et avec l`association.

 

 

RP : Une association, la S.A.S.F.C.A. (Société des Amis du Site et du Forum Collection-Appareils) a été créée pour vous épauler. N`est-ce pas là quelque part la récompense de cette notoriété ?

 

SH : Certainement, mais ce n`est pas tout. Ce qui nous associe n`est pas seulement la passion de l`appareil photo. Nous avons souvent sur le forum des digressions humoristiques, sur les bonnes choses à manger et à boire. Sur le forum du site, nous aimons ainsi que les nouveaux inscrits se présentent sous leur véritable prénom et nous racontent un peu ce qui les passionne. Cela permet d`être moins virtuels et d`intégrer plus rapidement de nouveaux amis. Je connais personnellement et physiquement (ce n`est pas Facebook) ces amis. Nous nous rencontrons plusieurs fois par an, toujours avec plaisir.

 

Folmer Graflex K20 – 1942 – (c) Sylvain Halgand

Appareil utilisé par l`US Navy et monté sur les avions pour les photos aériennes.

 

 

RP : Il est vrai que de nos jours, on oublie le côté humain des relations. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette association ? Son rôle, ses membres…

 

SH : L`idée de l`association est née en 2007. L`hébergeur internet du moment avait détruit le forum. Trop confiant, j`avais effacé mes sauvegardes. Deux problèmes se sont posés simultanément : reconstituer une partie des messages en utilisant le cache de Google et changer rapidement d`hébergeur. Pour le premier, plusieurs personnes se sont remontées les manches durant de longues soirées. Pour le second, j`ai fait un appel aux dons pour financer l`hébergement d`un gros volume d`infos. Je ne pouvais assumer chaque année un tel cout. L`idée de l`association est apparue à ce moment là pour pérenniser le site.

 

L`association apporte donc un soutien financier pour héberger le site, acheter le matériel nécessaire (licences logicielles) et assure la promotion du site. L`intégralité des revenus publicitaires générés sur le site entre dans les caisses de l`association. Les choses sont très claires, je reste responsable et propriétaire du contenu du site.

 

L`association est très dynamique. En début d`année, elle s`est dotée d`une infrastructure permettant de participer aux bourses d`échange. L`association a tenu un stand à la Bourse de Chelles, de Varades, de Villeneuse-Tolosane. Cormeilles est au programme. En avril, une sortie photo « vintage » a été organisée à Paris. Les photos prises ont complétées les pages de présentation des appareils.

 

Un atelier « prise de vue des appareils » est également au programme. Il a pour objectif d`aider ceux qui veulent participer au site à améliorer la qualité de leur photo d`appareils.

 

Au sein de l`association, des membres collaborent très étroitement avec moi sur des points précis : indexation des catalogues anciens, insertion de publicités anciennes, numérisation des notices anciennes.

 

 

RP : Depuis le début de l`interview, on se rend compte qu`il y a une vraie communauté qui s`est créée naturellement. Que diriez-vous à nos lecteurs pour les encourager à vous rejoindre ?

 

SH : J`aurais envie de leur parler d`abord d`histoire d`Hommes qui partagent une même passion. Les trois mots sont importants : Hommes, partage, passion. Et j`en ajouterai deux autres : sérieux et bonne humeur. J`insisterai sur le fait qu`il n`y a pas de grands et de petits collectionneurs. Il n`y  a aucune élite autour d`une marque.  Nous sommes en train de réaliser un sondage qui montre la grande diversité des participants, mais ils ont tous un point commun. Ce sont des hommes (et des femmes) de bien.

 

 

RP : Sur le site, on peut apercevoir une nouvelle rubrique qui concerne les objectifs. Pensez-vous arriver à faire aussi bien que pour les boitiers ? Nous, nous l`espérons.

 

SH : Pour l`instant, c`est un nouveau-né, et on ne sait pas encore comment il va grandir. Cette rubrique est entièrement collaborative, j`interviens peu. L`idéal serait de trouver un tuteur  pour cette partie.

 

Nous remercions chaudement Sylvain Halgand pour sa disponibilité. Vous pouvez retrouver tout son travail, ainsi que celui des passionnés qui l`ont rejoint sur le site de La collection d`appareils photo de Sylvain Halgand.

 

Toutes les autres interview sont à découvrir ici.

A ne pas louper

RP---Interview-Julien-Gerard

Interview de Julien Gerard

Vous avez découvert le reportage de Julien : Les chercheurs d’or du Koatemma, dernièrement. Aujourd’hui, je ...

2 commentaire

  1. Très chouette collection. Belle itw :)

  2. Merci Milk, c`est vrai qu`il y a un fantastique travail effectué (pour la collection bien entendu ;))).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>