Home / Les meilleurs reportages / Le Japon en Noir et Blanc : un haïku photographique par Dominique-Philippe Bonnet

Le Japon en Noir et Blanc : un haïku photographique par Dominique-Philippe Bonnet

Dans les deux cas, il s`agit de capter en 17 syllabes pour l`un, et une fraction de seconde pour l`autre, ce qui constitue l`essentiel, le caractère émouvant, d`une scène ou d`un personnage.

Dans les deux cas, le lecteur ou le spectateur, ne s`attarderont eux-mêmes que peu de temps, juste le temps parcourir les quelques mots pour l`un ou de balayer du regard quelques centimètres carrés d`image pour l`autre …

D`ailleurs le Japon, inventeur du Haïku, se prête lui-même à merveille à l`exercice photographique. Dans leurs mégapoles ou leurs parcs centenaires, les japonais ont construit, ordonné, rangé avec un sens graphique, sans doute involontaire mais non moins évident, qui enchante les occidentaux que nous sommes.

Ce n`est pas à proprement parler à un reportage que je vous invite, mais à une balade en noir et blanc, au milieu des lignes, des ombres et des textures qui ont jalonné les différents voyages que j`ai pu faire au pays du Mont Fuji.

 1

Les centaines de tori (portes) couvrent les allées qui mènent à la colline de Fushimi-Inari à Kyoto.

2

La fête des cerisiers en fleurs (ou Hanami) au parc Ueno de Tokyo.

3

Des écoliers en visite à Kyoto.

4

A l’entrée d’un parc de Kyoto : des parapluies à la disposition des visiteurs en cas d’averses.

5

Scène de rue dans une petite ville proche de Tayama (Nord du Japon).

6

Scène dans un parc de Kyoto.

7

Devanture d’une boutique à Kyoto.

8

Famille japonaise sur les dunes de Tottori.

Ces dunes s`étendent sur près de 10 kilomètres le long de la côte et peuvent atteindre les 2 kilomètres de large par endroit.

9

La côte de Tottori.

10

Un moine à Kyoto.

11

Des sumos à proximité du Ryogoku Kokugikan de Tokyo, l’arène où se produisent tous les grands tournois.

12

La côte de Tottori.

13

Scène de rue à Kurashiki.

14

Devant un temple de Kyoto.

15

Le quartier de Shinjuku (Tokyo) de nuit.

16

En haut de la Tour Mori avec vue panoramique sur Tokyo

A ne pas louper

A bout de soufre par David Guiheneuf

Aujourd’hui, c’est David Guiheneuf qui nous propose son reportage venant directement d’Indonésie.  Après une courte nuit, ...

3 commentaire

  1. Effectivement, on retrouve une certaine poésie dans les photos, joli voyage.

  2. une bien belle série qui incite au voyage

  3. Je te suis dans ton commentaire….et je dirais sympatique regard qui nous change de ce que nous avont l`habitude de voir du pays du soleil levant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.