Home / Reportages photos / Les reportages / Le Tour du Burkina Faso par Pierre-Emmanuel Coste
Le Tour du Burkina Faso

Le Tour du Burkina Faso par Pierre-Emmanuel Coste

C’est sur ces routes que les équipes nationales viennent chercher les points manquants à une qualification pour les jeux olympiques et les championnats du monde.

Une dizaine d’équipes africaines, quelques équipes européennes en quête d’exotisme, un soleil de plomb, des routes pleines d’ornières et de poussière, voilà de quoi garantir le spectacle. Pendant 10 jours, tout un pays est derrière les Etalons du Faso, à la lutte contre les Eléphants de Côte d’Ivoire et les terribles Lions de l’Atlas pour la victoire finale à Ouagadougou, après 10 étapes et 1200 km. Au Pays des Hommes Intègres (trad. Burkina Faso) les coureurs sont cultivateurs, éleveurs ou mécaniciens, leur matériel est souvent vétuste, le dopage impensable et les valeurs du cyclisme y sont transcendées. Ici, les stars s’appellent Ouédraogo, Rouamba et Zomgo et ils espèrent chaque année ajouter une nouvelle victoire burkinabé au palmarès de l’épreuve.

Originaire du Pont du Gard dans le sud de la France, cycliste et éducateur sportif j’ai très tôt entendu parler du Tour du Faso par un ami victorieux de l’épreuve en 1992. En 2003 j’achète mon premier Nikon pour faire de la photo animalière. Trois mois plus tard, le hasard d’une rencontre me projette sur le Tour du Faso. Après deux jours sans accréditation et sans photo de cycliste, je décroche le précieux sésame et une place dans la voiture presse de l’organisation.

 

Site de l’auteur : Pierre-Emmanuel Coste Photoreporter

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

A ne pas louper

A-bout-de-Souffre

A bout de soufre par David Guiheneuf

Aujourd’hui, c’est David Guiheneuf qui nous propose son reportage venant directement d’Indonésie.  Après une courte nuit, ...

4 commentaire

  1. Merci à Pierre-Emmanuel pour ce magnifique témoignage qui fait un peu oublier l’actualité de ce sport.

  2. ah oui, superbe reportage avec un très beau NB, puis le sujet change !

  3. Magnifique !

  4. Beau sujet merci :)
    Je me souviens d’avoir vu une projection sur ce tour à Visa il y a quelques années.
    En noir et blanc également, c’était un des seuls reportage « positif » du festival 😉

    Je me demande si le noir et blanc n’éloignerai pas un peu le coté « contemporain » de ce sujet, c’est beau mais ca enlève peut être un peu le coté « actu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>