Home / Reportages photos / Les reportages / Les Manouches de Caldaniccia par Jacques Maton
Les Manouches de Caldaniccia

Les Manouches de Caldaniccia par Jacques Maton

Qu’ils soient Gitans, Manouches, Sintés, Kalés… Cela désigne des sous groupes du peuple « Rom » et correspond à des époques et des lieux différents. Les Gitans viennent pour la plupart d’Espagne, où ils sont surtout sédentaires. Quant aux Manouches eux, sont originaires des anciennes principautés allemandes, Sintés en Allemagne et dans le Nord de l’Italie, et Roms en Europe de l’Est.

Le terme générique de « Gens du voyage » se réfère aux personnes dont l’habitat traditionnel est constitué d’une résidence mobile (caravanes, roulottes). Il concerne donc aussi des groupes qui ont adoptés un mode de vie itinérant : les forains ( qui ne sont pas tous Roms ), les Yeniches…

La communauté Manouche d’Ajaccio est installée dans cette ville depuis plus de 30 ans. En partie sédentarisée, elle est dans l’attente d’un terrain… Comme la plupart des gens du voyage qui vivent en France.

 

 

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Reportages Photos-9

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Reportages Photos-18

Reportages Photos-19

Manouches de Caldaniccia

Reportages Photos-21

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Reportages Photos-26

Reportages Photos-27

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

Manouches de Caldaniccia

A ne pas louper

A-bout-de-Souffre

A bout de soufre par David Guiheneuf

Aujourd’hui, c’est David Guiheneuf qui nous propose son reportage venant directement d’Indonésie.  Après une courte nuit, ...

12 commentaire

  1. Magnifique reportage !
    On aimerait en savoir plus sur cette communauté et ce projet de reportage !

  2. Tout à fait Emir. J’apprécie aussi la dissociation des différents peuples nomades.

  3. Belles photos qui, pour une fois, ne traite pas ce sujet en montrant la misère, la pauvreté et les conditions de vie difficile. Bien qu’on les devine.
    Grosse préférence pour la 22 (portrait de la femme). Et sur la 23, l’homme ressemble méchamment à Eric Tabarly !

  4. Effectivement Nico, t’as compris ce qui nous a touché dans ce reportage. 

  5. Merci pour vos commentaires !

    Pour répondre à Emir, la commune s’était engagée à leur procurer un terrain. Les Manouches de Caldaniccia l’attendent depuis 4 ans. Leur situation est de plus en plus précaire,  mais croient toujours aux promesses de la Mairie…
    Il est à noter, qu’il y a quand même quelques communes en France qui accueillent bien volontiers les gens du voyage, en mettant à leur disposition une aire viabilisée (cela dit, il y en a peu). On peut voir encore à l’entrée de certain village un panneau signalant qu’ils ne sont pas les bienvenue. Alors que la loi oblige toute commune de plus de 5000 habitants de mettre à disposition une aire d’accueil à leur intention (n° 90-449 du 31 mai 1990, dite loi Besson).

  6. Tout à fait, mais certains Maires préfèrent payer l’amende. Celle-ci ne doit pas être assez élevée.

  7. Alors que la loi oblige toute commune de plus de 5000 habitants de
    mettre à disposition une aire d’accueil à leur intention (n° 90-449 du
    31 mai 1990, dite loi Besson).

    Je ne savais pas du tout !

  8. Il y a le même souci pour les logements sociaux. Certains maires préfèrent payer les amendes pour conserver le « standing » de leur commune.

  9. Un très beau reportage. une belle maîtrise du noir et blanc. Bravo!
  10. Plusieurs choses :

    1) Bravo pour le reportage. Ça fait du bien de voir le camp de l’intérieur sans tout un mélodrame autour. C’est subtile.
    2) Le noir et blanc est très bon, je suis curieux de ce qu’aurait donné la couleur…
    3) Effectivement certaines villes on des aires adaptées, c’est le cas de Créteil où j’habite.
    4) Comment les as-tu abordé pour ce reportage?
  11. Merci !
    J’ai été à leurs rencontre (Il y à deux ans), sans mon appareil. Je suis resté quelque temps avec eux. Ils mon parlé de leurs situations de leurs problèmes et de leurs histoires. Puis, quand ils ont eux confiance en moi, j’ai commencé mon reportage. Depuis on se voit régulièrement, je continue de les soutenir. Loucho (photo 5) est devenue un ami. Ce sont des gens formidables avec le coeur sur la main.

  12. Des gens qui méritent d’être connus et intégré dans notre société..!
    Magnifique reportage !
    Marco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>