Home / Actualités / Actualités photos / Les trésors cachés de l’Ardèche (article sponsorisé)
Reportage Photo

Les trésors cachés de l’Ardèche (article sponsorisé)

Il y a peu, je ne savais même pas placer l’Ardèche (07) sur une carte. Pourtant, on m’a proposé de remédier à ce problème le temps d’un week-end. Comme annoncé dans un article précédent, je suis parti découvrir les trésors cachés de l’Ardèche. Je vous offre maintenant un compte-rendu en images de ce week-end qui décoiffe !

 

Vendredi 04 Juin Tout commence à 11 heures, gare de Lyon à Paris.


Je rejoins Jean-François du blog voyage Vol 714 ainsi que Khlauda, une des chef-scoot présente pour veiller à notre bonheur et notre épanouissement. Nous retrouverons le reste de la dream team plus tard, en terre ardéchoise. Après un trajet en train sans histoire de Paris jusqu’à Valence, me voilà arrivé dans le sud de la France.

 

Toits en tuiles orangées, paysages montagneux et escarpés surplombés d’un ciel bleu, ça y est, le week-end peut commencer. Adieu Paris, enfin, je revis ! Quel sacré numéro ! Après avoir rejoint notre guide, une ardéchoise pure souche, nous partons en voiture vers La Cascade, un pôle national des arts du clown et du cirque. Le but de l’établissement : promouvoir le cirque alternatif, aussi appelé nouveau cirque, en finançant la formation (notamment des enfants de la région), la création et la diffusion du travail des artistes.

 

La Cascade accueille donc des troupes et met à leur disposition ses locaux et parfois de l’argent pour leur permettre de concevoir ou répéter leur numéro. Le public local est ainsi invité à regarder les ébauches de représentation des artistes résidents et à échanger avec eux à la fin du spectacle. En parlant d’artistes, nous avons assisté à une répétition où acrobaties, amour, chanson et bicyclette sont au programme d’un trio de clowns atypiques « Schneck ».

 

Plus d’informations : La Cascade Avenue de Tourne 07700 Bourg Saint Andéol Tél : 04 75 54 40 46, site web : lacascadeclownetcirque.fr.

 

Depuis 2 ans, La Cascade, en plus de ses activités habituelles, s`est vue confier par le Conseil Général de l`Ardèche, le Festival d’Alba, un évènement qui rassemble arts circassiens et patrimoine historique et culturel du département et de la région. Les badauds pourront assister à des spectacles payants mais aussi à des scènes gratuites (les veinards) réparties entre la place du village, le chapiteau mais aussi le théâtre antique du village. N’hésitez pas à venir vivre un moment hors du temps où la rigolade et l’amusement en famille sont de mise.

 

Plus d’informations : lenouveaufestivaldalba.fr.

 

 

Gorges profondes

 

A peine la visite terminée, nous sautons dans la voiture pour repartir vers de nouvelles aventures. Nous avalons donc les kilomètres à toute vitesse sur des routes serpentées qui nous mènent tout droit direction … les gorges de l’Ardèche. C’est du haut du belvédère de la Madeleine que s’offre pour la première fois à moi ce paysage époustouflant. Des gorges profondes à vous donner le vertige se dressent sous mes pieds et descendent jusqu’à l’Ardèche. Un parcours de 30 km à parcourir à pied, en voiture ou encore en canoe.

 

Vu que le week-end est court, nous repartons sans plus attendre vers notre prochaine destination. Œuvre de la nature, le Pont d’Arc est un édifice naturel grandiose qui n’a rien à envier au pont du Gard, au viaduc de Millau et aux autres constructions humanoïdes. Après un petit tour sur la berge où se mêlent autochtones, touristes néerlandais et armée de canoës, c’est déjà l’heure de repartir vers notre hôtel où une douche bien méritée nous attend. En effet, marcher par 30 degrés peut provoquer transpiration intempestive, fatigue assommante et fringale olympique.

 

Plus d’informations : vallon-pont-darc.com.

 

 

Sur les traces de Luc Besson

 

Ca tombe bien, peu de temps après nous arrivons à la Santoline, l’hôtel où nous allons passer la nuit. La Santoline, en plus de son calme, de son isolement, de ses pierres apparentes, de sa piscine, de la bonne humeur de sa patronne a un avantage non négligeable : Luc Besson y a séjourné pendant le tournage d’un de ses films à Banne : « le missionnaire ».

 

Quel bonheur de savoir que nous avons foulé le même sol que lui. Je m’imagine même naïvement avoir mangé dans la même assiette, bu dans le même verre que le cinéaste.

 

M’enfin, après avoir dégusté notre repas accompagné d’un petit merlot, c’est l’heure de tomber dans les bras de Morphée car demain la course aux activités se rapproche plus du marathon sprinté que de la balade de santé. C’est donc dans un silence et un calme total que je m’endors, du sommeil bien mérité du guerrier ayant accompli sa mission.

 

Plus d’informations : Hôtel la Santoline M. Danielle & Pierre Espenel 07460 Beaulieu Tél : 04 75 39 01 91 lasantoline.com.

 

Voyage de presse sponsorisé par Adrider

 

Emmanuel Daniel

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>