Home / Actualités / Vidéos / RawTherapee, un logiciel gratuit pour gérer ses fichiers Raw
Reportage Photo

RawTherapee, un logiciel gratuit pour gérer ses fichiers Raw

Si vous êtes adeptes des solutions de retouches d`images gratuites comme Gimp (alternative à Photoshop), RawTherapee complétera parfaitement votre logithèque. Vous pouvez télécharger la dernière version du programme sur cette page : rawtherapee.com. Il est disponible sous Linux, Windows et Mac OSX. Pour les moins anglophones d`entre nous, sachez qu`après une courte prise en main, le logiciel s`avère très simple à utiliser.

 

A savoir : si comme sur Photoshop, vous ne voulez pas sortir de Gimp pour traiter vos Raw, sachez qu`un module existe. Il s`agit de UFRaw, pour l`installer et apprendre à l`utiliser, nous vous invitons à rejoindre ce tutoriel : Ufraw et Gimp.

 


La source : petapixel.com.

A ne pas louper

2873

Bourse du Talent 2011 – Reportage : les 12 pré-sélectionnés

Le communiqué de presse     Ainsi va la vie à Gulmarg de Marion Gambin, Beyond The ...

14 commentaire

  1. J’en ai découvert un bien meilleur : http://darktable.sourceforge.net/
    Raw Therapee semble en stand bye…dommage. Mais Darktable est déjà sacrément meilleur !

  2. Merci pour l’information, je vais voir ce lien de suite.

  3. Super cool ! Bonne info! Moi qui cherche un soft (si possible léger) à installer sur une petite machine pour un voyage. Ca semble pas mal. Je vais tester :)

  4. tiens nous au courant 😉

  5. Ca semble tres bien, a tester d’urgence !!!

  6. Alors ma fois, Darktable… il est plutôt léger et me fait penser à la technologie AIR développée par adobe.

    Il est assez simpliste. Il y a peu de chose superflues, l’inter face aussi est des plus sobres… C’est assez facile de s’y retrouver.
    Je l’ai testé sur un seul RAW pour le moment.
    La gestion et manipulation des courbes est très bien faite et réaliste. On dispose d’ailleurs d’une aide visuelle pour gérer les différentes nuances (étonnant qu’on en ai pas plus sur d’autres softs d’ailleurs). 
    La gestion du recadrage/redressage est assez chaotique car tout ce fait avec les paramètres et les glissières. Dur d’être précis.
    La gestion et les profils de couleurs sont assez réduites. On joue en sRVB, et la gestion et correction des couleurs est minimale.
    Il y a la possibilité d’afficher des modules dont les icones sont bugguées pour le moment :
    – distortion de l’objectif
    – gamma
    – configuration de sortie (écran, imprimante, …)
    – monochrome
    – débruiteur (pas mal d’ailleurs)
    – equalizer (qui permet de jouer sur la plage dynamique de l’image assez précisément)
    Je dirais assez simpliste par rapport à la concurence (Nikon Capture et Lightroom sur le mac), mais bénéficie de tout ce qui est utile.
    Il n’a pas de retouche partielle, pas de masque dégradé, pas de filtre passe-haut et passe-bas…
    Mais ces avantages en font un très bon soft :
    – trés léger et rapide (avec un nef 14bits du D300s)
    – gestion des profils de l’appareil photo assez précise (par rapport à lightroom)
    – assez performant
    – gratuit
    Bref pour la base d’une optimisation, ça suffit amplement. Et je dirais même que c’est le soft à emmener en voyage/déplacement sur une petite machine.
    Je continue les tests cette fois avec l’import d’une librairie entière et je commente.
  7. Si vous avez testé, allez-y balancez 😀

  8. Et je teste RawTherapy… mais pour l’instant c’est assez lourd je trouve.

  9. perso je ne l’ai pas trouvé lourd après j’ai grosse machine.

  10. Oué sur mon mac il n’y a pas de soucis. C’est rapide et fluide.

    Mais j’ai un petit vayo pour le voyage (histoire de ne pas me trimballer avec une machine lourde et que je ne pourrais pas racheter en cas de perte ou autre…), et je fais les test dessus. Pour le moment Darktable est celui qui s’en sort le mieux et de loin :)
  11. Dac 😉 sinon prend un ssd..

  12. @ Milk tu testes sur mac ?
    Parce que sur Linux les outils semblent fonctionner parfaitement (il y en a plétore) et la gestion des couleurs est vraiment complète (conversion linéaire possible).

  13. Quelques petites précisions (sur Ubuntu) :

    Interface
    – catalogueuse simple (arborescence, importation, étiquettes)
    – possibilité d’afficher en mode catalogue ou en mode table lumineuse

    Traitement
    – ne pas oublier de cliquer sur « plus de modules » !
    « virage partiel, vignettage, grain, netteté, velvia, contraste local, mixeur de canaux, recadrer/pivoter, correction des objectifs, profil de couleurs de sortie, correction des couleurs, zones de couleurs, courbe de tonalités, monochrome, égaliseur, transfert de couleurs, profil de couleurs d’entrée, correction du profil d’entrée, relight, courbe de base, filtre nd graduel, récup des hautes lumières, balance des blancs, exposition, réduction du bruit, importer un fichier raw »

    – pour ce dernier, très complet, il est possible de choisir l’algorithme de dématriçage : linéaire, VNG, PPG, AHD, linéaire4, VNG4, DCB, VCD, AMaze…

    Pour moi il ne manque plus qu’un correcteur localisé et un filtre de modification des tonalités façon « zone system », tous deux présents dans l’excellent Lightzone.

    Je pense que ça vaudrait le coup de faire connaître Darktable, car c’est à mon sens un logiciel très prometteur, et qui mérite qu’on lui accorde beaucoup d’attention. Cela motivera les dev à se dépasser !

  14. Alors j’ai testé sur mac en windows, mais au final il sera installé sur un unbuntu allégé 😀

    Sur mac il y a des bug d’affichage sur l’interface, mais rien de méchant.
    Par contre entre la version mac en windows il y a une différence au niveau des modules/plugins et fonction de base. Ce que tu évoques sur la version Linux.
    Mais la version mac en en Béta, Ceci explique peut-être celà :) En tout cas il est très prometteur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>