Home / Reportages photos / Les reportages / Real Life Super Heroes, les Super Héros de la Vraie Vie
Real Life Super Heroes

Real Life Super Heroes, les Super Héros de la Vraie Vie

Nous pouvons les prendre pour des fous, des idéalistes ou bien encore des grands gamins hors de la réalité. Mais ne sont-ils pas des personnages armés d`une noble ambition au service d`une profession insaisissable tels des missionnaires au service de la société bien pensante? Les Etats-Unis sont, sur ce point, comme la France, un pays gonflé d`une mission civilisatrice. Mais la France manque de colons et de mythes alors que les Etats-Unis, elles, en fourmillent. Les soldats en Irak, les Cow-boys où encore les Super Héros, et même maintenant les Real Life Super Heroes, dont le mouvement ne cesse de s`accroitre.

Derrière un RLSH se cache un homme, parfois sain, parfois loufoque, mais un homme désireux d`aider ses concitoyens avec des missions différentes, ce sont des personnes souhaitant témoigner de leurs actions.

Certains RLSH le sont par bonté d`âme, sans aucune intention de devenir célèbre ni aucune soif de reconnaissance. D`autres suite à un évènement douloureux et traumatisant, d`autres par défaut, d`autres encore pour être vus et admirés. Ce qu`il ne faut pas oublier c`est qu`ils ont tous un point commun, ils aident des personnes isolées, en difficulté et tente de faire le bien autour d`eux.

 

Qu`ils cherchent à combattre la criminalité qui sévit dans leur quartier, là où la police ne va que rarement ; à attirer l`attention sur les personnes défavorisées ou bien encore à récolter de l`argent pour des œuvres de charité ; ce qui les rend super héros est leur costume, ce qui les rend semblables à nous est leur combat des problèmes auxquels nous faisons tous face, la pauvreté, la violence gratuite, la petite délinquance mais aussi l`incivilité et l`inculture.

Il y a des solitaires, d`autres qui patrouillent en groupe. Xtreme League Justice, Pacific Protectorate, Capital City Super Squad ou encore Justice Force, sont de véritables armées extrêmement bien organisées. Il y a des costumes pour se faire remarquer, d`autres pour se faire accepter, pour inspirer les gens ou tout simplement parce que « it`s fun like this ! ».

Il sont en fin de compte un fait de société grandissant et touchant. A l`heure d`Internet, en 20 ans, les RLSH sont passés d`une petite dizaine à plus de 130 aux USA. Le phénomène s`est propagé dans le monde, au Canada, en Australie même en Europe (Italie, Angleterre, Irlande) mais aucun RLSH n`a encore vu le jour en France.  Il est temps de lever le voile sur ces personnages qui font de leur personne des gens extraordinaires.

Ce reportage peut être vu comme un questionnement sur notre société et ses habitants à l`heure où notre vie est ponctuée de nombreux évènements douloureux tels que le 11 Septembre, la guerre en Irak, la Crise. Dans ces moments où nous cherchons à nous regrouper et à être solidaire, la plupart s`imagine aider mais ne fait rien. Les RLSH, eux, aident leur société grâce à une autre vie, mais comment la société en est-elle arrivée à avoir besoin de Super Héros pour s`en sortir ?

 1

Zimmer, 22 ans, Brooklyn NYC

2

Life, 25 ans, Harlem NYC

3

Tsaf, 32 ans, Brooklyn NYC

4

The Conundrum, 25 ans, Brooklyn NYC

5

Captain Prospect, 35 ans, Washington DC

6

Mr Xtreme, 35 ans, San Diego CA

7

DC`s Guardian, 40 ans, Los Angeles CA

8

Good Samaritan, 26 ans, Los Angeles CA

9

Hell Hound, 23 ans, San Francisco CA

10

Mutinous Angel, 27 ans, San Francisco CA

11

Citizen Change, 28 ans, San Francisco CA

12

Dark Wolf, 25 ans, Portland OR

13

SkyMan, 35 ans, Portland OR

14

Captain Jackson, 45 ans, Jackson MI

15

The Watchman, 35 ans, Milwaukee WI

16

Blackbird, 27 ans, Milwaukee WI

17

Master Legend, 40 ans , Orlando FL

Pierre Elie de Pibrac

A ne pas louper

A-bout-de-Souffre

A bout de soufre par David Guiheneuf

Aujourd’hui, c’est David Guiheneuf qui nous propose son reportage venant directement d’Indonésie.  Après une courte nuit, ...

11 commentaire

  1. De très beaux portraits mais j’avoue ne rien comprendre, ces gens existent ? ils font quoi ?; c’est un hobby ? un club ? ce phénomène remonte à quand ?

  2. Waou !!! Sujet original, fun, décalé, coloré … 😀
    Et, si j’ai tout compris, ce sont de vrais personnages !
    A voir : Kick-ass sur Wikipedia

  3. L’accroche américaine se présente en quatre variantes : « I can’t be invisible / I can’t read your mind / I can’t fly / I can’t see through the walls. But I can kick your ass » se traduit en français par « Je
    ne peux devenir invisible / Je ne sais pas lire dans les pensées / Je
    ne sais pas voler / Je ne sais pas voir à travers les murs. Mais je peux
    vous botter le cul »
    . L’expression « to kick ass » (botter le cul)
    est un terme argotique pouvant être traduit selon le contexte par
    « casser la figure ».

  4. #Pieter :
    Ce sont des Messieurs Tout Le Monde, qui se parent de costumes pour jouer aux justiciers ou faire appliquer des mesures de civisme.

    par exemple, ils se baladent dans la rue et ramassent les déchets que les gens balancent n’importe où.

  5. Ils vont dans la rue pour aider les sans abris, empêcher des deals de drogue, faire acte de présence dans les quartiers chaud, faire des actes civiques…

    S’ils voient une poubelle par terre ils la remettront en place, ils aideront les personnes âgées à traverser…
    En gros, ils sont là pour aider leurs concitoyens. Ils sont extrêmement généreux et honnêtes.
    Il existe des Syndicats, des clubs, etc. Ils sont très biens organisés. 
    Certains sont RLSH toute le journée, d’autres la nuit, d’autres une fois par mois mais habillés en RLSH ou pas, dès qu’ils le peuvent ils aident les autres. 
  6. Il y a de superbes reportages ici, mais celui-ci m’a beaucoup plu pour plusieurs raisons :

    1) C’est un sujet peu connu et très bien présenté ici
    2) On s’éloigne de la misère qu’on nous sert à toutes les sauces car c’est toujours plus « facile » de toucher/capter en jouant sur la pitié et la compassion. Ici tu nous capte avec autre chose
    3) On apprend quelque chose
  7. Merci pour ton passage Dje ;), oui tu as raison ce RP nous change de la misère.

  8. Toujours un plaisir de passer ici, ya pleins de trucs à lire et voir et on peut s’exprimer (et râler héhé).

  9. Pierre-Elie de Pibrac

    Bonsoir Dje,

    Je tenais à te remercier sincèrement pour ton commentaire.
    Depuis que je fais des reportages, je cherche à présenter des sujets humains et touchants mais de façon plus gaie et légère.
    Je trouve que la photographie est un peu trop misérabiliste.
    Nous pouvons toucher les gens, témoigner et faire passer un message avec des couleurs et de la vie et non de la pitié.
  10. La misère est vendeur… On le sait. Je rejoins Djé dans ses propos. Et pour en avoir déjà parlé avec David, ce n’est pas lui qui me contredira.

  11. C’est à la fois drôle, pathétique et touchant. Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>