Home / Actualités / Actualités photos / Reuters ou le rognage partisan
Reportage Photo

Reuters ou le rognage partisan

Il apparaît en effet que des éléments tels des couteaux, des soldats israéliens blessés et des tâches de sang ont été rognés de la photo originale avant diffusion.

 

Reuters n`en est d`ailleurs pas à son coup d`essai. L`agence avait déjà été mise en cause suite à la diffusion d`un cliché du nuage de cendre lors de l`éruption du volcan islandais. Pourtant, l`entreprise nie sa faute en prétendant que les images ont été recadrées sans intention d`enlever du cliché ces éléments gênants, il s`agirait seulement d`une faute inattention.

 

 

Un clique sur l`image pour voir les photos en plus grand.

 

Cette erreur paraît cependant peu crédible de la part de professionnels de cette trempe. Pourquoi donc Reuters a décidé de biaiser l`information ?

 

L`émoi déclenché par l`assaut israélien a fait le tour du monde. Il a d`autant plus créé l`indignation populaire et médiatique que l`attaque s`est produite dans les eaux internationales et contre un bateau transportant de l`aide humanitaire. Rappelons que depuis 3 ans, la bande de Gaza est sous embargo et ne peut donc recevoir de biens venus de l`extérieur. Ces bateaux, en plus de l`aide alimentaire et médicale, représentaient une provocation contre l`état d`Israël et sa politique. Le pays avait d`ailleurs annoncé qu`ils ne laisseraient pas passer les embarcations.

 

Ce rognage peut-être interprété comme un geste de soutien à la cause palestinienne. En effet, montrer les activistes pacifistes avec des couteaux atténuerait le côté sauvage et brutal de l`attaque israélienne. Cela justifierait même aux yeux de certains l`usage disproportionné de la force de l`armée. Il est certain qu`en aucun cas la révolution aurait pu être menée avec des couteaux et des barres de fer, mais ces armes blanches discréditent l`aspect pacifique des activistes. Il est donc possible qu`à des fins d`info spectacle, ou pour soutenir indirectement la cause palestinienne, les équipes de Reuters aient délibérément rogné les armes, le sang et les soldats blessés de l`image.

 

La source : petapixel.com.

 

Emmanuel Daniel

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>