Home / Actualités / Actualités photos / Slightly out of focus Robert Capa
PAR121453

Slightly out of focus Robert Capa

    Il y a exactement 65 ans les alliés débarquaient en Normandie. Parmi eux, Robert Capa. Bien que n`étant pas le seul journaliste à débarquer (Hemingway notamment a également couvert le débarquement pour le magasine Collier`s), cependant il était le seul photographe. Robert Capa, de son vrai nom Friedmann Endre Ernő, était déjà à l`époque réputé, notamment grâce à ses clichés de la guerre d`Espagne. Le 6 juin, il débarque en premier ligne sur la plage d`Omaha Beach sur le secteur d`Easy Red pour le compte du magazine LIFE, le magazine qui a longtemps été la référence absolue dans le domaine du reportage photographique, employant les plus grands photographes du monde, et révolutionnant le journalisme en mettant la photographie au premier plan.

 

    Capa était équipé pour ce reportage de deux Contax II sur lesquels étaient montés des 50mm, des télémétriques de 1936 à objectif interchangeable. Une de leur grande particularité était que le télémètre était couplé, alors qu`il faudra attendre 1954 pour que Leica le propose avec le M3. Ces boitiers avaient également une base de télémètre énorme, permettant une mise au point très précise. Zeiss, leur fabriquant, se partageait à l`époque avec Leica la quasi totalité du marché des 35mm.

 

    Après avoir débarqué, Robert Capa resta environ 6 heures sur Omaha Beach, prenant 106 photos (119 selon certaines sources) au plus près des combats. Après quoi il s`est précipité vers une barge de débarquement pour rejoindre l`Angleterre, puis Londres.

 

    Les films ayant été livrés au bureau local de LIFE, ils furent envoyés à développer. Les délais pour la publication étant très serrés, l`assistant chargé du développement dans sa précipitation fit une erreur de manipulation durant le séchage, avec pour conséquence la fusion des émulsions. Sur les 106 (ou 119) photos, seules 11 (ou 9 selon les sources encore une fois) purent être sauvées. C`est cette erreur qui leur donne cet aspect flou, presque surnaturel. Quand LIFE publia 10 d`entre elles, elles furent légendées « slightly out of focus », justifiant ce flou par le fait que Capa tremblait de peur en faisant les photos (c`était aussi un moyen pour LIFE de ne pas reconnaître son erreur). Si cette peur aurait tout à fait pu être justifiée – Capa a lui-même dit qu`il avait ressenti une peur totalement nouvelle, malgré son expérience de la guerre – il a cependant toujours nié que les photos étaient floues à l`origine.

 

    Parmi ces dix photos, il y a notamment celle d`un soldat luttant dans l`eau, et qui est sans aucun doute la plus connue de toutes, voir même la photo le plus connue de tous les temps. A elle seule, elle parvient à résumer ce qu`ont vécu les soldats alliés ce jour là.

 

    Pour terminer, je rapporterai une petite anecdote illustrant parfaitement le style Capa : alors qu`Eve Arnold (accessoirement première femme à intégrer Magnum) lui disait que les photos de Capa n`étaient pas très bien composées, Janet Flanner (journaliste américaine) lui répondit que l`histoire ne l`était pas non plus.

 

slightly out of focus robert capa

 

Source photo : lexpo.slate.fr.

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

5 commentaire

  1. Enormisime ! j`avais jamais de photo du débarquement en plus ! il a vraiment peur de rien quand même …

  2. Je me demande ce qu`il serait advenu de la popularité des photos si le laborantin ne se serait pas gauffré… Car les flous apportent quelque chose de fort à l`action.

  3. Je ne connaissais pas du tout (oops…) mais j`apprécie le style ! Il lui en aura fallu du courage pour prendre ces photos : Chapeau !!

  4. Un photographe à découvrir absolument, pour toutes son travail.

  5. En découvrant ces photos j`ai instantanément pensé a Call of Duty ! Je n`aurai pas cru que le jeu était si fidèle à la réalité, ou que la réalité était si fidèle au jeu …. Avec un peu de recul c`est bouleversant ! Les photos sont là … pour nous rappeler cette dure réalité. Le plus bouleversant dans tout ça, c`est que ce photographe a mi sa vie en péril pour nous rapporter des morceaux d`histoire, et nous rappeler de quoi l`homme est capable. Si l`on compare ces photos à d`autres photos de l`époque, la qualité est médiocre … et pourtant ça n`a aucune importance… cela n`enlève pas un brin de valeur à ces clichés ! Je crois que c`est une leçon pour tout les photographes !!! La course au matériel… à la netteté… à la performance… ne vaudra jamais l`engagement et la profondeur du sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>