Home / Tests et Tutoriels / Tests / Test de l`Orbis Ring Flash : un accessoire pour transformer votre flash cobra en flash annulaire
Reportage-Photo

Test de l`Orbis Ring Flash : un accessoire pour transformer votre flash cobra en flash annulaire

La photographie au flash annulaire trouve différentes applications, les principales étant pour le portrait et la macro. Le principe du flash annulaire étant de proposer une lumière directive et uniforme, permettant de limiter les ombres portées.

 

LE PRODUIT :

 

Sobre est simple d`emploi, l`Orbis propose un design agréable et adapté à la grande majorité des flashs du marché, seul les plus volumineux comme les Vivitar 285HV ne seront pas exploitables de par la taille de leur tête. Tête du flash qui justement vient se loger dans une pince en plastique, rapide à positionner, mais attention, le flash n`est pas fixé, un message d`information est d`ailleurs affiché sur le produit et si vous ne tenez pas l`orbis ET le flash, vous aurez le droit à une belle chute.

 

 

 

On peut remarquer sur le dessin de l`anneau une partie à l`opacité différente du reste, ce qui permet de diminuer la puissance de la lumière nécessairement plus importante à ce niveau. Une lanière permet de le transporter facilement autour du coup, ce qui s`avère pratique si vous vous en servez en déplacement.

 

 

PRISE EN MAIN :

 

L`Orbis seul ne peut pas se fixer sur votre boitier, si vous l`utilisez placé autour de votre optique (c`est dans cette configuration que l`effet `ringflash` est vraiment intéressant), vous serez obligé de le tenir d`une main, ce qui limitera  vos actions sur l`optique ou sur d`autres réglages. C`est pour cela qu`Orbis commercialise également un bras permettant de combler cette lacune, la mise en place est rapide et fonctionnelle, mais je recommande tout de même de renforcer l`ensemble avec un élastique, un scratch ou la lanière livrée avec l`Orbis.

 

 

Si l`un des points forts de ce produit est de s`adapter à un très grand nombre de flash, il sera dur de l`utiliser avec le flash monté sur la griffe de votre boitier, en tout cas pas dans une configuration optimale. Il faudra plutôt utiliser le flash en mode déporté, pour cela il faudra vous munir d`un câble TTL, ce qui permettra de conserver les automatismes. Si l`usage en manuel ne vous dérange pas, des déclencheurs radio simples peuvent également être utilisés.

 

 

RESULTAT :

 

Dès les premières photos, j`ai été très agréablement surpris par le rendu de la lumière, je l`ai essayé dans un maximum de configuration et si son usage en déporté permet d`obtenir une source lumineuse intéressante, c`est placé sur l`optique que l`on obtient les résultats les plus saisissants.

 

Dans le cas d`un portrait rapproché, les ombres sont inexistantes, l`anneau visible dans les  yeux est également un plus.




En portrait plein pied ou plus serré, les ombres portées sont très diffuses, l`éclairage sur le sujet est homogène.

 

 


Déporté, l`Orbis propose une lumière directive, plus dure, qui limite la pollution lumineuse sur l`environnement proche.

 

On peut également l`utiliser en complément dans une configuration à éclairage multiple pour déboucher efficacement les ombres.

 

CONCLUSION :

 

Proposé à 249 $ avec le pied et 199 $ tout seul (pensez aussi aux frais de port), l`Orbis se positionne au même niveau que certain de ses concurrents, mais à l`avantage d`offrir une grande compatibilité avec les flashs du marché. D`un autre côté, son système de fixation non sécurisé impose de faire attention à la manipulation.

 

 

Le pied n`est pas un accessoire à négliger,  il permet de combler ce « défaut » de prise en main, mais s`en passer permet de placer rapidement l`Orbis autour de l`optique et ne s`en servir que ponctuellement. Le rendu « ring flash » est très agréable et c`est un accessoire que je recommande aux utilisateurs amateur d`éclairage au flash.

 

Pour vous faire une meilleure idée, voici une vidéo pour mieux se rendre compte du produit :

 

 

Plus d`informations sur le site du fabricant orbisflash.com.

 

 Vous trouverez dans la galerie une série de photos réalisées lors du test. Tous les autres tests de reportagesphotos.fr sont disponibles ici.

A ne pas louper

RP - Stage

Test cours de photo : Stage photo parisien

Parmi les différentes formules proposées, j’ai testé la sortie du samedi après-midi (14h30-18h dans les ...

6 commentaire

  1. Mince je viens de déconseiller l’orbis il y a 2 minutes sur un autre post.

    Bon celui que j’ai eu en main se barrait tout le temps du flash. Tombait par terre. et au final son plastique rigide et de moyenne qualité à finit l’accessoire.
    Bref il ne tenait pas sur mon flash (SB-600 nikon, Cactus 45, et Canon 35quekchose). J’ai été énorméement déçu par les matériaux, la qualité, le système de fixation.
    Par contre le rendu est assez bon même si il faut être trèèèès prêt (je trouve).
    Le possesseur de lorbis qui me l’a preté, trouvait génial l’accessoire jusqu’à ce qu’il l’utilise souvent. Puis plus du tout au final. Ces commentaires ? les mêmes. avec en plus peu d’ergonomie. L’engin est peu pratique et encombrant, il faut le tenir ou un trépied. Ensuite il s’agit juste d’un reflecteur circulaire. On perds donc pas mal de lumière au passage. Selon lui l’accessoire est viable en plein jour pour déboucher des ombres, et faire un joli portrait.
    Essai fait à la tombée de la nuit ? On s’apperçoit que la perte de lumière par rapport à un parapluie est quand même énorme dans cette configuration.
    Il l’a depuis4 mois et regrette le prix qu’il l’a payé… Surtout qu’a force de tomber, les plastiques ont cédés…
  2. Mauvaise expérience pour toi donc. En effet, le système de fixation, comme je le dis dans l’article, ne fixe pas vraiment, et si on ne prend pas le tout correctement en main, le risque de chute est bien là.
    Pour ce qui est de la perte de lumière, elle est importante mais ne pose pas de problème tant qu’on ne souhaite pas rivaliser avec le soleil, ou alors utiliser un câble TTL et la fonction HS de son flash, car à f/16 (100 ISO), même le flash à pleine puissance, la lumière émise est trop faible.
    Cela n’enlève en rien la qualité et le rendu de l’éclairage  qu’il permet d’obtenir, et reste à mes yeux un produit très intéressant.

  3. J’aurais bien aimé voir le rendu en extérieur pour déboucher. Avec sa forme style bol-beauté, je me demande si le résultat ne serait pas meilleur qu’une boite à lumière.

  4. Eric, je n’ai pas eu l’occasion de l’utiliser en fill-in, mais comme soulevé précédemment, il renvoi moins de lumière qu’une boite à lumière, à tester donc.

  5. ok, dommage. Le fait qu’il renvoie moins de lumière est moins gênant quand il s’agit de déboucher les ombres.

  6. Frederic Bernard-Payen

    Je viens de faire une review complémentaire du ring flash orbis sur mon blog (répartition de la lumière sur le ring en particulier) et perte de lumière. ça se passe par ici : http://blog.reflex-photo.eu/2011/07/orbis-ring-flash-le-test-de-flash.html

    ++
    Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>