Home / Tests et Tutoriels / Tests / Test du Tamron 28-75mm f/2.8 XR Di LD IF Macro
Reportages Photos-8

Test du Tamron 28-75mm f/2.8 XR Di LD IF Macro

 

Prise en main et utilisation

 

Ma première prise en main avec l’objectif est plutôt bonne, la première chose qui frappe est son poids. Pour avoir connu le 24-70L de Canon, la différence de poids est flagrante. Une journée avec ce zoom paraîtra bien moins dur pour le cou.

 

L’objectif est léger mais sa construction fait très plastique mais est correcte. Le pare-soleil est vraiment petit (voir minuscule si on le compare à celui du 24-70L). On dispose ainsi d’un zoom transtandard -24×36- de grande ouverture (F/2.8) et de faible encombrement. On sera nettement plus discret qu’avec son équivalent Canon.

 

La prise en main est bonne, les bagues de zooming et de map se tournent facilement. On notera l’astucieuse présence d’un bouton « lock » permettant de bloquer l’optique (mais uniquement en position grand angle).

 

L’optique est bruyante, d’ancienne conception elle n’intègre pas de moteur ultrasonic silencieux.

 

 

Le rendu et la qualité

 

Le rendu de l’optique est bonne, l’image est piqué et le contraste correct.

 

A 28mm le piqué est bon au centre mais les bords on tendance à filer assez rapidement.A F8, on obtient un piqué relativement homogène sur l’image.  En revanche l’image ne souffre pas trop d’aberrations chromatiques.

 

Reportages Photos-6

 

A 75mm le piqué est bon sur quasiment toute la surface, les bords ne souffrent que peu d’une perte de définition. La déformation est toujours présente en coussinet.

 

Reportages Photos-2

Reportages Photos-3

Reportages Photos-4

 

Avec le soleil de front, l’optique ne souffre pas de flare. N’ayant plus de focale comparable, je ne peux le comparer à un homologue d’une autre marque.

 

 

Conclusion

 

Le 28-75 Tamron, est globalement une assez bonne optique. Le piqué est bon même si les déformations sur les bords sont assez fortes. Cela dit sa focale ne le rend plus aussi polyvalent « qu’avant ». En effet en APS-C on sera en présence d’un 45-120 ce qui oblige la présence d’une seconde optique pour avoir un peu de grand angle. Or la vocation première de ce genre de zoom est justement le fait de n’avoir qu’une optique à porter.

 

Sur un format 24×36 on sera plus en présence d’un transtandard. On reste néanmoins focalement parlant en retrait d’un 28-75.

 

Le vrai plus de cet objectif, est celui d’offrir un zoom de grande ouverture, plutôt polyvalent, à un prix qui le rend très accessible (la moitié du prix du Sigma et le tier du prix du Canon).

 

Il s’agit ainsi de la manière la plus économique d’accéder à un 24×36 numérique (par exemple Canon 5D d’occasion), de manière assez polyvalente et de bonne qualité.

 

 

 

Nous avons aimé

 

  • un zoom à ouverture constante F2.8 peu cher
  • une focale transtandard utile pour ne garder sur soit qu’une seule optique
  • un zoom léger pour son range et son ouverture

 

 

Nous avons moins aimé

 

  • inadapté au format APS-C (ne suffit pas en unique optique)
  • une position grande angle assez étroite comparativement au 28-75
  • pas mal de déformation sur les cotés, y compris en position 75
  • construction assez légère et pare-soleil trop petit

Reportages Photos-8

Reportages Photos-9

Reportages Photos-10

Reportages Photos-5

Reportages Photos-1

Reportages Photos-7

Merci à Geek-Trend pour le prêt du matériel.

 

Tamron Tamron 28-75mm monture Canon

 

A ne pas louper

RP - Stage

Test cours de photo : Stage photo parisien

Parmi les différentes formules proposées, j’ai testé la sortie du samedi après-midi (14h30-18h dans les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>