Home / Actualités / Actualités photos / Un Olympus Pen E-P3 pour la fin de l`année ?
Reportage Photo

Un Olympus Pen E-P3 pour la fin de l`année ?

Mise à jour du 13/10/2010 : dans une interview, Panasonic nous apprendre que l`entreprise ne partagera pas son capteur de 18 mégapixels avec Olympus, il ne faut donc pas prendre en compte l`information sur le capteur ci-dessous (l`article traitant l`information : Le Panasonic GF2 ne sera pas équipé du même capteur que le Panasonic GH2).

 

Cette annonce qui fait état d`une mise à jour majeur du boitier phare d`Olympus est bien sûr une rumeur qui a été reprise par le blog 43rumors.com. Il faudra surveiller si elle se confirme dans les semaines à suivre.

 

L`Olympus E-P3 sera surement équipé du même capteur installé dans le nouveau Panasonic GH2, un 18 mégapixels avec une résolution effective de 16 mégapixels pour des photos au format 4/3 ou 15 mégapixels au format 3/2 et 14 mégapixels au format 16/9. on retrouvera aussi un mode vidéo1080p (surement à 24 img/s au format AVCHD), des ISO allant jusqu`à 6400 (12800 en extension) et un autofocus amélioré.

 

L`appareil micro 4/3 ne disposera pas de flash ni de viseur interne, mais proposera une griffe flash pour installer un viseur ou un flash externe. La visée se fera donc principalement à l`aide de l`écran LCD articulé de 3 pouces et 920 000 pixels. L`appareil sera plus fin que l`E-P1 / E-P2 et pourra recevoir une poignée vendue séparément.

 

L`Olympus E-P3 devrait être officialisé fin novembre pour être disponible en magasin au moment des fêtes de fin d`année.

 

Vous pouvez retrouver notre test de l`Olympus E-P1 dans cet article : Olympus Pen E-P1 : le Test.

A ne pas louper

Untitled design (1)

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

8 commentaire

  1. Finalement ils auraient plutot du faire des optiques à boitiers interchangeables 

    ca aurait été plus rapide…..
    N’importe quoi chez Lympus, il est loin le temps des Zuiko et autres OM-1
    et pourquoi pas un E5 avec un capteur d’il y a 3 ans ?  Hein ? 
    oups… pardon… 
    😀
  2. Salut anthony, voit le bon coté de ce genre de stratégie commerciale, le prix des anciens boitiers va baisser comme neige au soleil.

  3. on dit « fondre comme une neige au soleil ». ;))))

    Je rejoins un peu Anthony, je ne comprends pas la stratégie d’Olympus. Ils ont déjà réussi à sortir 3 modèles de compacts à objectifs interchangeables en moins de 1 ans.

  4. @ David, perso je la trouve un peu particulière leur stratégie commerciale…

    Baisse des prix ok, moi ca m’irait, 
    mais pas pour le gugus qui a acheté un EP-1 !!
    (qui pour le coup à vraiment l’impression d’avoir été pris pour un gugus !)
    surtout qu’à l’époque le prix ne ressemblait pas à un bonhomme de neige aux Seychelles…
  5. c’est comme cela partout aujourd’hui et perso j’en suis bien content, en ce moment je fais plein de bonnes affaires 😉 après si les gens achètent un produit à sa sortie, il savent qu’il baissera dans les mois à venir. il faut juste voir ses priorités.

  6. Non David, aucune autre marque n’a sorti 3 boîtiers identiques en moins d’un an ! Et surtout le EP-2 seulement 6 mois après l’EP-1. Et on ne peut pas dire que Olympus ait vraiment baissé les prix à ce moment là.

  7. La consommation ne permet pas de s’épanouir :

    Avoir le top tout le temps à tous les niveaux est financièrement difficile et pire: on perd l’appréciation de la chose.
    Je m’explique (mais c’est un peu long) :
    Tu voulais un appareil photo avec de la gueule, des objos interchangeable type réflex, etc… bref l’équivalent de ton lourd matériel en ultra compact pour profiter des instants de tous les jours ou de tes vacances.
    Tu vas donc faire une étude de marché, étudier ce qui correspond le mieux à ce que tu veux (y compris en terme de design, oui même pour un appareil photo, car le plaisir passe aussi par la forme mais j’y reviendrai).
    Tu trouves un EP2, successeur du EP1.Tu te dis que tu te fais plaisir, ce n’est PAS TOUS LES JOURS et cet EP2 te plait autant que le EP1, avec un prix pas si éloigné.
    Tu l’achète, tu es content et tu satisfait cette zone de ton cerveau qu’on peut appeler « récompense » (cette même zone qui est stimulé à la prise de cocaïne).
    Tu vas donc entrer en apprentissage, apprendre à te servir de l’appareil : c’est la phase une, celle qui utilise l’hémisphère droit de ton cerveau.
    Après cette période d’adaptation, tu vas avoir l’habitude d’utiliser ton appareil et entrer dans une phase de « maitrise ».
    Dès lors, l’utilisation de ton appareil va solliciter l’hemisphere gauche de ton cerveau, la même qui sollicite tes reflexes.
    Du coup, l’usage de ton boitier n’intervient plus dans ta reflexion tu peux alors « focuser » / te concentrer / te consacrer à ton but premier lors de cet achat : la photo : le cadrage, la lumière, le sujet, l’image dans toute sa splendeur.
    Tout va bien, lorsque tu rates une image, tu te corriges (c’est en ratant qu’on progresse, ce sont les échecs qui nous font avancer).
    MAIS le fabriquant (ici Olympus) sort le nouveau EP3 avec sur le papier quelques nouvelles caractéristiques.
    Tu vas alors attribuer certains de tes échecs au matériel. Tu te déresponsabilise alors qu’avant de connaitre cette annonce, tu étais pleinement heureux de l’expérience que tu vivais.
    Donc (conclusion) quand je dis qu’il faut mieux consommer, je parle de vivre pleinement l’action provoquée par l’usage de ce que l’on possède.
    Ce n’est pas l’objet qui procure du plaisir mais :
    – L’entrée en possession de l’objet (et je dis bien l’entrée) ce stimulus de cette zone du cerveau (la prise de cocaïne s’explique par ce « bien être » qu’elle peut procurer souvent à des gens qui ne trouvent plus d’autres moyens que celui-ci pour stimuler cette zone mais cette drogue est utilisée pour d’autres choses. Vous imaginez donc sont impact sur le cerveau et toutes les zones touchées).
    – L’usage de l’objet pour atteindre un but : la grande TV pour voir un bon match (quelle que soit la télé, un bon match restera un bon match), l’appareil photo pour saisir LE MOMENT, avoir LA PHOTO qu’on voulait, etc…
    Vivre l’action à 100% passe par le dépassement de la simple possession.
    Désolé pour la longueur, c’était pour expliquer ce qui je voulais dire par « mieux consommer ». Et lors de chaque annonce pour chaque chose se poser ces questions : 
    – Est-ce que cet achat va changer réellement ma vie?
    – En ai-je vraiment besoin?
    – Que va-t-il m’apporter de plus?
    Si les réponses vont toutes dans le sens de l’achat, alors oui vous pouvez acheter.
  8. Mince j’ai fait pas mal de petites fautes désolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>