Home / Reportages photos / Dossier photos / Une photographie doit-elle être accompagnée d’une légende ?
Reportage Photo

Une photographie doit-elle être accompagnée d’une légende ?

Une légende est définie comme « un texte court accompagnant une photographie. Elle  peut-être descriptive, interprétative, informative. Son texte peut être aussi plutôt informatif ou incitatif (fonction d`accroche ». Dans la presse ou les livres d`histoire, la légende est partie intégrante de la photographie car il n`y a pas de place pour l`interprétation. Concernant les autres utilisations de la photo (art, loisir, studio …), la légende est loin d`être systématique. C`est concernant ces pratiques que l`utilisation de la légende doit être réfléchie.

 

Nous pouvons nous accorder sur le fait que la photo doit être commentée lorsque son but est d`informer. Quand elle est utilisée de manière plus subjective, il est plus difficile de trancher. L`art par exemple met le spectateur en face d`une œuvre et chacun l`interprétera de façon différente. Est-il bon d`orienter sa pensée par un texte ? De le faire rentrer dans un cadre pour qu`il comprenne le message que l`artiste a voulu véhiculer ? Doit-on laisser cet espace de liberté au spectateur d`art ?

 

Pour la photo de loisir, un simple rappel de la date et du lieu peut servir. Qu`en est-il lorsque l`on touche au milieu professionnel ? Je pense qu`une description de la technique et du matériel utilisé serait une valeur ajoutée particulièrement importante pour le visionneur. Cette description pourrait être complétée par quelques informations sur le modèle. Contrairement à la photographie d`information, cette légende ne serait qu`accessoire. Elle ne changerait pas l`interprétation du cliché mais apporterait juste un complément utile au visionnage.

 

Alors, la légende doit-elle être omniprésente ? Change t-elle vraiment la vision qu`on a d`une photographie ? Dans quel cas (ne pas) l`utiliser ? Où se trouve sa limite ? A vos claviers.

 

Emmanuel Daniel

A ne pas louper

RP Droit mini

Le droit à l’image, une situation ambigüe

Définition   Le droit à l’image est le droit de toute personne physique à disposer ...

6 commentaire

  1. Ah vaste sujet !

    Légende omniprésente ? Non certainement pas; comme tout systématisme; c`est un non sens. Maintenant est-ce que la légende modifie la vision de l`image, évidemment oui, ou en tous les cas, évidemment elle est suceptible de.

    Enfin faut-il ou non écrire une légende, tout dépend sans doute de la volonté de l`auteur de l`image ? Souhaite-t-il laisser son spectateur se plonger dans l`image ou préfère-t-il le guide ?

  2. La légende permet au photographe de s`interroger sur sa photo et d`accompagner son lecteur.

    Dans notre époque de « photographies au km » c`est un minimum dans 95% des cas. Les 5% restant étant une volonté du photographe de laisser le spectateur rêver du contexte et de la destination de la dites image…

  3. Romain Stéphane Donadio

    Je ne suis pas pour une légende systématique sur les photos. Mais cela me dérange pas lorsqu`elles sont présente et encore moins lorsqu`elles ne le sont pas. Pour ma part, je n`en mets pas sur mes photos et encore moins de titre. Je préfère que cela soit au spectateur d`avoir sa propre interprétation de l`image que je lui présente.

    Personnellement, je ne trouve si important que ça de mettre des informations techniques ou de matériel utilisé dans les légendes des photos. Ce genre d`informations sont largement disponible que cela soit sur le web, magazines et livres et souvent avec une foultitude d`exemples pour illustrer. Lorsque je regarde une photo, ce qui m’intéresse le plus c’est l’intention du photographe plutôt que la technique ou le matériel utilisé.

    Man Ray a dit: « Bien sur, il y a toujours ceux qui ne regardent que la technique, qui demandent « comment », alors que d`autres d`une nature plus curieuse demandent « pourquoi ». Personnellement, j`ai toujours préféré l`inspiration à l`information

  4. Romain Stéphane Donadio

    Houla, il y a un petit problème dans mon commentaire précedent. Comment faire pour effacer ?

  5. C`est corrigé 😉

  6. Pour ma part, la photo de reportage ne peut pas exister sans contexte, et le contexte nécessite une légende sinon il risque de ne pas être pris en compte.

    Bien évidemment la photo a vocation purement esthétique ( façon paysage à l`anglo-saxonne, publicité, machin avec texture ) s`en passe aisément. Son but n`est pas l`information mais l`éblouissement des pupilles du « regardeur ».

    Le très joli reportage présent sur le site :

    A la Poursuite du Wabi-Sabi au Japon par Colleen Leonard

    en est la preuve. Sans son texte, est-ce une tentative d`art ? Quelqu`un qui surfe sur le mouvement pola ? Avec le texte qu`importe, tout prend un sens, c`est juste un hommage à une culture.

    Bref fan de légende.

     

     

     

     

    Pour la technique, dans tout les cas, je m`en moque : la technique ne sert qu`à produire.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>