CAF : 1 276,29 euros versés à la rentrée, les Français qui vont recevoir cette aide financière

Comme tous les mois, la caisse des allocations (CAF) versera bientôt ses minima sociaux. Dont une aide d’un montant forfaitaire de 1276,29 euros. Voici qui est concerné.

© CAF : 1 276,29 euros versés à la rentrée, les Français qui vont recevoir cette aide financière

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) accompagne tous les citoyens qui se trouvent dans une situation de nécessité économique. Il s’agit d’un soutien financier direct que l’État français fournit uniquement à ceux qui ne disposent pas de ressources économiques suffisantes pour répondre à leurs besoins fondamentaux.

Ainsi, tous les mois, des millions d’allocataires, bénéficient des minimas sociaux pour joindre les deux bouts. En effet, les aides sociales et prestations familiales de la CAF, qu’elle verse avec ou sans conditions, sont destinées à aider financièrement près de 33 millions de Français. Ce chiffre est équivalent à 98,6 milliards d’euros. Parmi les allocations les plus demandées, une aide sera versée à la rentrée 2023.  Elle peut s’élever jusqu’à 1276 €. Reportages Photos vous en dit plus.

Le non-recours de certaines aides de la CAF

La caisse des allocations familiales (CAF), accompagne les foyers français dans les différentes étapes de leur vie.

Naissance d’un enfant (allocations familiales)… Acquisition d’un logement (APL)… , Rentrée scolaire (ARS)… Aide aux vacances en famille (AVF)… Heureusement, la CAF est là !

À lire RSA, APL, prime d’activité : la date à retenir pour le versement de ces aides par la CAF en 2023

En effet, l’inflation ayant sévèrement atteint le pouvoir d’achat des français, les temps sont difficiles et, bien heureusement, la CAF y pourvoie !

Toutefois, de nombreux Français ne réclament pas les aides auxquelles ils ont le droit. En effet, en France, le taux de non-recours aux aides sociales (CAF et autres) dépasse les 30 %.

Ainsi, dès le début du mois de juillet 2023, la trame du bulletin de salaire a évolué et s’est enrichi d’une nouvelle mention, le « Montant net social ». Cette nouvelle mesure, parue dans un arrêté du 31 janvier, contribuera ainsi à la mise en application de la solidarité à la source.

Pour lutter contre ce non-recours, le gouvernement envisage d’ailleurs une simplification des démarches grâce à un versement « à la source » de certaines aides.

En ce qui concerne le non-recours, faute de demande, la CAF ne verse donc pas de nombreuses aides. Chaque année, ce sont alors 10 milliards d’euros qui ne sont pas réclamés.

À lire CAF : jusqu’à 1276 euros payés le 5 octobre, les Français qui seront concernés

Une « avancée concrète du quotidien »

Selon Jean-Christophe Combe, l’ancien ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, le non-recours aux prestations sociales révèle un « triple échec collectif ». Celui de l’organisation des politiques sociales, celui de la politique économique et celui des finances publiques.

« Pour la première fois, les Français qui en ont besoin, verront chaque mois sur leur fiche de paie, le montant exact à déclarer pour demander le R. S. A ou la prime d’activité (CAF) » , a alors annoncé Jean-Christophe Combe il y a quelques mois.

« Cette avancée concrète du quotidien est un jalon essentiel sur le chemin vers la solidarité à la source », avait-il alors ajouté.

Donc, notez bien qu’une aide sera versée à la rentrée 2023. Et elle peut s’élever jusqu’à 607 euros ! Une somme non négligeable !

607 euros : De quelle aide de la CAF s’agit-il ?

Il s’agit donc du Revenu de Solidarité Active (RSA) que la CAF verse. Le RSA assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer. Cette aide exige toutefois certaines conditions.

Qui peut toucher le RSA et combien ?

Pour bénéficier du Revenu de Solidarité Active (Rsa) de la CAF, vous devez :

– avoir plus de 25 ans.
Si vous êtes enceinte ou si vous avez au moins un enfant, vous pouvez bénéficier du RSA sans condition d’âge.
Vous avez entre 18 et 25 ans, sans enfant ? Pour percevoir le RSA de la CAF vous devez avoir exercé une activité à temps plein pendant au moins 2 ans sur les 3 dernières années.

Pour bénéficier du Rsa « jeune actif », vous devez aussi respecter les conditions suivantes :

– Habiter en France de façon stable (au moins 9 mois dans l’année).
Être français OU citoyen de l’Espace économique européen OU Suisse OU avoir un titre de séjour en cours de validité depuis 5 ans minimum.
– Avoir des ressources mensuelles qui ne dépassent pas les plafonds en vigueur.
Faire d’abord valoir vos droits à l’ensemble des autres prestations sociales (allocation chômage, retraite…) auxquelles vous pouvez prétendre.

Le montant forfaitaire varie en fonction de votre situation personnelle : si vous vivez seul, en concubinage et/ou avec des enfants ou personnes à charge.

CAF : Quelles sont les montants du RSA ?

La CAF calcule le montant du Rsa est calculé de cette façon : 
Rsa = (montant forfaitaire) – (autres ressources du foyer + forfait logement)

Ainsi le montant forfaitaire se fixe selon la composition de votre foyer.

Quelques exemples :

– Vous vivez seul, sans enfant à charge ? La CAF vous versera alors 607,75 €

– Vous vivez en couple, sans enfant à charge ? La CAF vous versera alors 911,63 €. En revanche, avec un enfant à charge l’organisme versera alors 1093,96 €. Et avec deux enfants à charge le montant sera alors de 1276,29 €.

– Par enfant ou personne à charge de plus, la CAF ajoutera alors 243,10 €.

Ces montants peuvent faire l’objet d’une majoration durant une période limitée si vous êtes isolé avec au moins un enfant à charge ou enceinte.

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Actualité / CAF : 1 276,29 euros versés à la rentrée, les Français qui vont recevoir cette aide financière