7 aides financières de Pôle emploi souvent méconnues : les conditions pour les toucher

Pôle emploi propose sept aides financières, souvent négligées, qui pourraient booster votre avenir professionnel. Voici les coups de pouce dont il s'agit.

© 7 aides financières de Pôle emploi souvent méconnues : les conditions pour les toucher

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Pôle emploi a revalorisé le montant de l’allocation chômage de 1,9 % depuis le 1er avril 2023. Ce sont les partenaires sociaux qui ont décidé de cette hausse exceptionnelle pour mieux soutenir les demandeurs d’emploi face à l’inflation. Cette aide financière s’ajoute donc à la revalorisation de 2,9 % de l’été dernier. En plus de cette dernière revalorisation l’organisme de chômage a également mis en place des aides financières. Reportages Photos vous communique donc les 7 dispositifs qui pourraient fortement vous aider.

1 – Une prime de 1000 euros pour les métiers recruteurs

Le 7 octobre 2021 Elisabeth Borne, alors ministre du Travail, avait annoncé la mise en place d’une aide financière exceptionnelle de 1. 000 euros pour les personnes sans emploi.

Cette prime vise alors à inciter les demandeurs d’emploi de longue durée à se former aux métiers qui recrutent et de réduire les tensions de recrutement dans certains domaines.

Un décret du Journal officiel du 30 octobre 2021 définit les modalités d’attribution de cette aide financière exceptionnelle.

À lire Cette aide sans limite de revenus pour tous les Français mais que personne ne réclame

Qui peut bénéficier de cette prime ? Quelles sont les conditions ?

Selon Elisabeth Borne, cette nouvelle prime a pour but « d’inciter les demandeurs d’emploi étant au chômage depuis plusieurs mois à se tourner vers des formations en entreprise avec une promesse d’embauche ».

Pour percevoir cette aide financière exceptionnelle, vous devez ainsi :

– Être à la recherche active d’un emploi.

– Ou être inscrit à Pôle emploi tout en n’ayant « exercé aucune activité professionnelle » pendant 12 mois durant les 15 derniers mois.

Une formation « nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle emploi ». L’organisme public le financera alors en tout ou en partie.

À lire Les allocataires du RSA peuvent être sanctionnés : la prime de 1000€ encore en vigueur ?

– Une préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI)

Concrètement, la prime s’adresse aux demandeurs d’emploi de longue durée suivant une formation en entreprise en lien avec des métiers qui recrutent. Par exemple les métiers de l’hôtellerie, de la restauration, du bâtiment, etc.

Le versement de cette aide financière exceptionnelle

Le montant de cette aide financière sera le même pour tous les bénéficiaires. C’est Pôle emploi qui sera en charge de son versement.

Le versement de cette aide financière s’effectue en 2 fois :

– Un premier versement de 500 euros, au plus tard un mois après l’entrée en formation

– Un second versement de 500 euros interviendra à la fin de la formation

2 – Des Aides Financières Spécifiques, en fonction de la Région

En fonction de votre lieu de résidence, vous pourriez alors bénéficier d’aides financières supplémentaires.

Ces aides visent à répondre aux besoins locaux en matière d’emploi et de compétences. Pour ce faire, rapprochez vous de votre conseiller Pôle emploi pour connaître les dispositifs disponibles dans votre région.

3 – Une aide à la Mobilité

Pôle emploi a également mis en place une aide pour faciliter les déplacements relatifs aux entretiens d’embauche, aux formations et aux stages.

Cette aide financière vise à couvrir les frais de déplacement, d’hébergement et de repas. Elle varie en fonction de la situation et les ressources de chaque personne.

Pour être éligible, il faut avoir fait une inscription comme demandeur d’emploi et résider en France métropolitaine ou dans les départements d’outre-mer.

4 – Aide financière à la Création ou Reprise d’Entreprise (ACRE)

L’Aide à la Création ou Reprise d’Entreprise (ACRE) s’adresse à ceux qui souhaitent démarrer ou reprendre une entreprise.

Cette aide financière vise alors à réduire les charges sociales pendant les premières années. Mais sous réserve de respecter certaines conditions et de présenter un dossier complet.

Pour tout renseignement, rapprochez-vous de votre conseiller Pôle Emploi.

5 – L’Aide à la Garde d’Enfants pour Parents Isolés (AGEPI)

Pôle emploi offre une aide financière aux parents isolés pour couvrir les frais de garde d’enfants.

Ce coup de pouce varie en fonction du nombre d’enfants et du nombre d’heures de garde. Cette aide financière offre un soutien indispensable pour les parents qui cherchent à poursuivre leurs ambitions professionnelles.

C’est une aide non négligeable pour  les parents isolés ayant des enfants de moins de 10 ans.

6 – Des aides Financières relatives à la professionnalisation

Si vous souhaitez faire une formation tout en travaillant, Pôle emploi offre alors plusieurs aides financières.

Ces aides visent donc à la prise en charge des frais de formation et le remboursement des frais de déplacement et d’hébergement.

Aussi, les employeurs peuvent bénéficier d’une aide financière s’ils recrutent des demandeurs d’emploi qui ont plus de 26 ans.

Rapprochez-vous donc de votre conseiller Pôle Emploi qui sera à même de vous renseigner sur toutes les formations que vous pourriez entreprendre.

7 – Aide pour le Projet Pro

Pôle emploi propose des conseillers spécialisés pour vous aider à mettre en place votre projet professionnel.

Ces professionnels vous aideront alors à apprécier vos propres talents et vous proposeront des formations relatives à vos besoins.

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Actualité / 7 aides financières de Pôle emploi souvent méconnues : les conditions pour les toucher