Hiver : faut-il vraiment laisser son moteur chauffer ?

En hiver, le froid s'installe et soulève une question importante pour les automobilistes : est-il nécessaire de laisser chauffer le moteur de sa voiture avant de prendre la route ?

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Les voitures modernes sont souvent dotées de technologies avancées qui peuvent laisser penser que cette étape n’est plus obligatoire. Cependant, un certain temps de préchauffage en Hiver peut permettre d’éviter des problèmes mécaniques sur votre véhicule.

L’importance de l’huile moteur à bonne température

L’huile moteur froide est généralement plus épaisse et visqueuse que celle qui a atteint sa température optimale. Les huiles moteur actuelles sont si performantes qu’il n’est plus nécessaire de les changer en hiver. Toutefois, lors d’un démarrage à froid, il faut compter quelques instants pour que l’huile soit pompée du carter vers les paliers et les points de lubrification du moteur et du turbocompresseur.

Sachez qu’en accélérant brusquement avec un moteur froid, cela provoque parfois la rupture du film d’huile. Les segments de piston frottent alors contre la paroi du cylindre. En ne laissant pas suffisamment chauffer le moteur. Vous risquez ensuite de rencontrer des problèmes tels que des joints de culasse défaillants.

Les conseils pour préserver votre moteur en Hiver

Afin d’éviter tout problème mécanique, il est donc recommandé de laisser le moteur chauffer légèrement. Voici une astuce simple : démarrez votre voiture, puis prenez le temps d’attacher correctement votre ceinture de sécurité. En évitant une conduite brusque dès le démarrage, vous réduisez les risques d’endommagement prématuré des pièces mécaniques.

À lire La signification surprenante des écharpes que vous voyez attachées à des arbres en hiver

Si le moteur n’a pas encore atteint sa température normale de fonctionnement. Il est également conseillé de maintenir un régime de rotation assez bas en restant dans le tiers inférieur du compte-tours. De plus, évitez les accélérations trop brutales, car elles peuvent provoquer une expansion trop rapide des pistons et entraîner des dommages sur votre moteur.

Les idées reçues concernant le préchauffage moteur

Certaines personnes pensent que l’utilisation d’un ralentisseur augmente la température de l’huile bien plus rapidement. Que lorsqu’il est utilisé à pleine vitesse. Toutefois, ce raisonnement s’avère erroné puisqu’au ralenti, non seulement l’huile chauffe moins rapidement mais cela entraîne également la production de condensation dans le moteur, qui peut abîmer vos composants internes par la corrosion au fil du temps.

Il est également important de noter qu’un réchauffeur de bloc ne compensera pas les effets d’une mauvaise pratique d’accélération avec un moteur froid. Si vous avez installé un réchauffeur de bloc pour faciliter le démarrage par temps froid, il ne remplace pas le préchauffage du moteur, qui doit toujours être effectué avant de prendre la route.

En conclusion : soyez attentif à votre moteur en hiver

Alors que les véhicules modernes facilitent grandement l’entretien et réduisent les besoins en matière de préchauffage du moteur. Il est important d’être conscient des pratiques qui peuvent endommager votre voiture. En prenant quelques instants pour bien chauffer votre moteur en hiver, vous évitez des problèmes mécaniques coûteux et prolongez la vie de votre véhicule.

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Actualités / Hiver : faut-il vraiment laisser son moteur chauffer ?