Augmenter votre pension grâce au cumul emploi-retraite : est-ce une bonne option ?

Depuis la réforme des retraites en 2023, le cumul emploi-retraite est devenu un sujet d'intérêt pour bon nombre de Français.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Cette mesure permet aux retraités de reprendre une activité professionnelle et ainsi bénéficier d’une seconde pension, tout en étant soumis à certaines conditions. Dans cet article, nous examinerons les aspects essentiels du cumul emploi-retraite, ses avantages et les limites à considérer.

Les conditions nécessaires pour le cumul emploi-retraite
La liquidation de toutes vos pensions de base et complémentaires est une condition sine qua non pour prétendre à cette mesure. En plus de cela, vous devez satisfaire l’un des critères suivants :

Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite et disposer du nombre requis de trimestres

Par exemple, si vous êtes né en 1962, il vous faut prendre votre retraite à 62 ans et 6 mois avec 169 trimestres cotisés. Il est à noter que même en ayant pris une retraite anticipée pour longue carrière, il n’est pas possible de demander le cumul emploi-retraite sans avoir atteint l’âge légal.

Ou bien être âgé de 67 ans minimum

Dans ce cas, peu importe le nombre de trimestres accumulés, votre droit au cumul emploi-retraite est acquis. Cependant, si vous avez obtenu le taux plein de retraite suite à un handicap, sans disposer du nombre requis de trimestres, il vous faudra attendre d’avoir 67 ans pour prétendre au cumul emploi-retraite.

À lire Déclin cognitif: l’âge auquel vous devez arrêter impérativement de boire selon ce neurologue

Le calcul de la deuxième pension
Suite à la reforme de 2023, les cotisations sociales versées durant le cumul emploi-retraite ne sont plus perdues et permettent désormais de générer des droits supplémentaires pour une nouvelle pension. Le montant de cette seconde pension est déterminé selon une formule basée sur le salaire moyen et le nombre de trimestres cotisés durant la période de cumul emploi-retraite : salaire moyen x 50% x nombre de trimestres cotisés pendant le cumul / nombre de trimestres requis pour le taux plein en fonction de votre date de naissance.
Ainsi, plus longtemps on reste dans la vie active après l’âge légal de départ à la retraite, plus élevée sera notre deuxième pension (soumise à un plafond, toutefois).

L’influence sur vos futurs revenus
Pour bien appréhender si le cumul emploi-retraite est une solution pertinente pour augmenter sa pension, il convient d’examiner ses effets sur votre situation financière. Prenons quelques exemples :

Stéphanie et son activité prolongée

Née en novembre 1961, Stéphanie touche une pension mensuelle de base de 600€ au régime des salariés. Ayant pris sa retraite à 62 ans et 3 mois avec 169 trimestres, elle décide de continuer à travailler 5 années supplémentaires. Ainsi, elle percevra une seconde pension de base, calculée selon la formule énoncée précédemment. Le montant sera de : 700€ x 50% x 20 / 169, soit 41€ brut par mois.

Marie et sa retraite tardive

Née en décembre 1961, Marie prend sa retraite le 1er avril 2024 avec un solde de 170 trimestres accumulés. Elle choisit également d’exercer une activité professionnelle pendant 2 années supplémentaires. Grâce au cumul emploi-retraite, elle percevra une deuxième pension de base dont le montant dépendra du salaire moyen et du nombre de trimestres cotisés durant cette période.

Les restrictions à prendre en compte
Si le cumul emploi-retraite semble attrayant pour augmenter sa pension, il ne faut pas oublier les restrictions qui s’y appliquent, notamment en cas de réemploi chez un ancien employeur. Une période d’attente doit être respectée avant de pouvoir bénéficier du cumul emploi-retraite dans ce contexte – généralement équivalente à celle du préavis légal ou conventionnel applicable lors de la rupture du contrat de travail.

À lire Obésité et Covid-19 : les enjeux dangereux d’une comorbidité

En conclusion, si vous êtes éligible au cumul emploi-retraite, cela peut constituer un bon moyen pour améliorer vos revenus à la retraite. Cependant, il est important de bien analyser les conditions, les plafonds et les impacts potentiels sur votre situation financière afin de déterminer si cette option vous convient.

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Actualités / Augmenter votre pension grâce au cumul emploi-retraite : est-ce une bonne option ?