Home / Actualités / Actualités photos / Anniversaire de la victoire soviétique sur le nazisme par Didier Bizet

Anniversaire de la victoire soviétique sur le nazisme par Didier Bizet

Les étendards flottent le longs des facades, le rouge défile, le rouge est à l`honneur.

 

« Vive la Russie, vive l`empire soviétique, Ensemble nous vaincrons«  braillent et clament les mégaphones. Sous le soleil du 9 mai, les portraits des leaders de « la grande époque » tapissent les murs de la capitale Russe, les emblèmes géants de la soviétisation sortis tout droit des ateliers sont suspendues partout dans la ville. La journée est dense, les patriotiques moscovites et de toutes les régions redonnent vie à un passé glorieux que l`on s`interdit d`oublier en chantant fort les paroles solennelles des protagonistes et héros Russes. Igor s`acharne en agitant sa banderole « Le passé nous a donné raison, l`empire soviétique a sauvé le monde de la criminalité Hitlérienne », « Vive la grande Russie ».

 

J`ai suivi ces Russes qui donnent encore l`impression de dominer le monde, et qui défendent une idéologie aveugle terrassé par des millions de morts. On est partagé entre la grande mascarade politique et la sincérité des Russes qui en attendant de jours meilleurs n`échappent pas à la nostalgie « des grandes années ».

 

La Russie est belle, mélancolique, joyeuse mais sinistrée, aveuglée, déchaînée et authentique.

 

Un clique sur la photo pour rejoindre la série.

 

Didier Bizet

A ne pas louper

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

2 commentaire

  1. A part deux trois cadrage un peu trop « penchés » c’est bien léché. On sent la foule, on sent le mouvement, la masse, la volonté d’avancer et de fêter la victorieuse et le renouveau de « l’empire ».

    Mais je ressens beaucoup de silence aussi (peut-être à cause des nombreuses bouches fermées), comme si cet anniversaire n’avait (de toute façon) pas essuyé le passé.
    J’aime beaucoup la mise en avant du rouge, le traité et l’immersion dans la foule! Par contre j’aurais bien aimé un ou deux clichés d’ensemble.
    Bien ouej!
  2. Merci pour tes commentaires. Effectivement peu de gens s’expriment, mais mise à part les « meneurs », les gens défilent en discutant. Le traité est simple, respect des couleurs originales, quelques saturations sur les rouges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.