Elle dévoile son secret pour faire des économies et avoir des projets malgré un salaire modeste

Noémie, âgée de 35 ans, travaille comme vendeuse dans une jardinerie.

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Le parcours de Noémie

Originaires d’Alsace, elle et son compagnon ont tout quitté pour s’occuper de la mère malade de Noémie, qui habitait en Dordogne. Depuis le décès de cette dernière, ils vivent dans sa maison située à une vingtaine de kilomètres de Bergerac et préparent l’arrivée de leur premier enfant.

Les deux partenaires disposent ensemble d’un revenu mensuel total de 2 950 € . « Avec un métier passion, nous ne serons jamais riches », affirme Noémie. Toutefois, leurs diverses activités professionnelles et personnelles, notamment leur potager en permaculture, leur permettent de bien s’en sortir.

Gestion du budget au quotidien

En termes de gestion financière, Noémie a appris à gérer son budget en suivant des tutoriels sur YouTube. Elle utilise depuis deux ans la méthode des enveloppes pour répartir ses dépenses dans diverses catégories. Son compagnon lui fait confiance pour gérer leur budget commun, même si cela représente une charge mentale supplémentaire pour elle.

Ils ont chacun un compte personnel où sont versés leurs salaires respectifs mais possèdent également un compte joint pour certaines charges communes.

À lire Suicides à la Banque de France : une enquête interne en cours

Logement : une situation provisoire avantageuse

Concernant l’occupation de la maison de la mère de Noémie, celle-ci étant à moitié propriétaire avec son frère, ils ne paient pas de loyer actuellement. Cependant, dès février 2024, ils devront rembourser un prêt immobilier de 550 € par mois, sans compter les frais d’assurance emprunteur.

Dépenses alimentaires et entretien de la maison

Noémie estime à 450 € par mois leurs dépenses pour les courses alimentaires, les produits d’entretien et les articles de soin personnel. Elle considère que cette somme englobe également ses dépenses féminines spécifiques. Chaque mois, elle place également 75 € dans une enveloppe dédiée aux frais d’entretien de la maison.

Une autre enveloppe sert à couvrir les dépenses liées au jardinage et à l’achat de matériel extérieur.

Échanges de services et économies réalisées

Grâce à des arrangements avec leur voisinage, Noémie et son compagnon réussissent à faire quelques économies sur certains postes de dépenses. Par exemple, la voisine s’occupe de la coloration des cheveux de Noémie en échange d’œufs frais.

Ils ont également investi dans des sous-vêtements réutilisables pour économiser sur les dépenses menstruelles de Noémie.

À lire Impôt : attention à ces changements du barème kilométrique et leur impact à prévoir sur le calcul

Animaux de compagnie : un budget conséquent

Avec deux chats, six poules, deux lévriers et un chat persan hérités de sa mère, Noémie et son compagnon doivent prévoir un budget mensuel de 265 € pour les dépenses liées à leurs animaux de compagnie. Une partie de ces frais est couverte par un don reçu de la mère de Noémie de son vivant.

Projets d’avenir et préparation à l’arrivée de leur enfant

En attendant leur premier bébé, Noémie et son compagnon ont l’intention de continuer à développer leur potager en permaculture et à améliorer leur maison. Ils reconnaissent qu’ils auront des choix à faire concernant leurs abonnements et s’adaptent à cette nouvelle étape de leur vie en faisant preuve de créativité et de solidarité avec leur entourage. « Nous avons une passion pour les métiers de l’agriculture ; nous ne serons jamais riches, mais grâce aux heures supplémentaires, au travail le dimanche et à notre potager, nous nous en sortons bien », conclut Noémie.

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Argent / Elle dévoile son secret pour faire des économies et avoir des projets malgré un salaire modeste