Home / Actualités / Actualités photos / Deux journalistes de Reuters abattu en Irak

Deux journalistes de Reuters abattu en Irak

Les soldats ont ouvert le feu sur ces individus présumés dangereux parce qu`ils les pensaient armés. C`est une caméra qui les a trompés et qui a entraîné l`effusion de sang. Il se trouve qu`après coup les soldats ont bel et bien trouvé des armes sur certaines victimes. Le problème réside dans le fait qu`à aucun moment de la vidéo, le groupe a manifesté de l`agressivité. Les militaires ont alors ouvert le feu. A certains moments de la vidéo on peut ressentir l`impatience de ces soldats d`ouvrir le feu mais également leur haine contre les autochtones. Un soldat s`amuse même du fait qu`il ait roulé sur un cadavre.

 

C`est encore une preuve de plus, s`il en faut encore, que le métier de journaliste dans des zones à risques est dangereux, et peut être mortel. La question de la sécurité de ces hommes devraient être posée sérieusement pour que des accidents tels que celui-là ne se banalisent pas. Les relations entre la presse et les forces armées devraient être mieux coordonnées sans que cela perturbe le travail de l`un ou de l`autre. Mais comment faire ?

 

La vidéo confidentielle du Pentagone dépeignant la mort violente d`une douzaine d`hommes, dont les journalistes de Reuters. Attention, ceci n’est pas un jeu vidéo, mais la dure réalité.


 

Emmanuel Daniel

A ne pas louper

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.