Home / Actualités / Exposition / DRUM, où l’Afrique du Sud des années apartheid s’expose à Paris

DRUM, où l’Afrique du Sud des années apartheid s’expose à Paris

C`est donc des photos en noir et blanc (étrangement !) qui illustrent une décennie mouvementée qui est donc proposée aux yeux du public parisien. Jürgen Schadeberg, qui est l`un des rares à avoir photographié Nelson Mandela avant sa condamnation à mort, présente donc 50 ans après son œuvre teintée d`histoire.

 

 

Ce Berlinois d`origine décrit son arrivée en Afrique du Sud dans Polka :  » Quand je suis arrivé, j`ai découvert un mur invisible entre deux mondes. Les blancs vivaient dans un cocon, une ambiance coloniale, ignorant les gens de couleur ».

 

 

DRUM fut pendant longtemps le titre phare du lectorat noir « sud-af », un OVNI de la presse africaine qui fut même qualifié de « first black lifetime magazine in Africa » par le Holywood Reporter. Repaire de la culture black alors que celle-ci était recluse au rang de sous-culture dans le pays, le journal traitait avec optimisme, courage et naïveté du jazz, de la dance, des gangsters et de la mort. DRUM, où un beau morceau d`humanisme à une époque ou cette qualité ne courrait pas les rues.

 

C`est donc un petit peu de l`Afrique du Sud des années 50 que la galerie Polka vous propose de (re)découvrir. Un voyage dans l`histoire, celle d`un photographe allemand qui a su capter en noir et blanc les personnages hauts en couleurs de l`ANC et leurs contemporains ordinaires.

 

Le site polkagalerie.com.

 

Emmanuel Daniel

A ne pas louper

Expositions associées au festival « Touches de jazz » de Beynes 24-26 Juin 2011

Guy Villevallois, photographe, propose sa « Rétrospective du festival Touches de Jazz 2010 » : Il y ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.