Home / Actualités / Actualités photos / Esclaves au paradis, un reportage de la coopérative Picturetank

Esclaves au paradis, un reportage de la coopérative Picturetank

On estime à environ 500 000 le nombre de femmes, hommes et enfants prisonniers des plantations de canne à sucre en République Dominicaine. Attirés par un travail saisonnier qu’ils croient bien payé, ils se retrouvent esclaves de quelques « grandes » familles de l’industrie sucrière locale.

 

Privés de papiers, ils ne peuvent plus s’enfuir. Certains sont là depuis des générations. Avec l’aide des Pères Christopher Hartley et Pedro Ruquoy, Céline Anaya Gautier a pu s’introduire dans les « bateys » et nous livre un témoignage photographique édifiant. Ce travail fait partie d’un événement, Esclaves au paradis, il s’inscrit dans une démarche de dénonciation des conditions de vie dans les bateys, tant pour les coupeurs que pour leurs familles.

 

Un clic sur l`image pour découvrir le reportage.

 

Le site Picturetank.

A ne pas louper

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.