Home / Actualités / Actualités photos / Les couleurs complémentaires et comment régler sa balance des blancs

Les couleurs complémentaires et comment régler sa balance des blancs

Avant tous il faut savoir que les couleurs sont réparties en trois groupes de teintes.

 

Ces groupes sont :

  • Les tons chauds (Rouge, Orange, Marron, Jaune, Vert clair)
  • Les tons froids (Bleu, Vert et Violet)
  • Les tons neutres (Gris ou toutes les autres couleurs qui on au moins 50% de noir ou de blanc).

 

 

L`intersection entre le bleu et le vert est perçue par l`œil humain comme cyan, celle entre le vert et le rouge, comme du jaune. La couleur magenta étant un mélange de bleu et de rouge, cette dernière ne peut apparaître dans la décomposition du  spectre visible.

 

 

Je Reviens Me Blottir Contre Vous


(Cette phrase simple permet de se souvenir des couleurs)


 

Les initiales correspondent toutes à une couleur primaire et complémentaire.

 

Essayez dʼutiliser deux couleurs opposées pour donner plus dʼimpact à votre image. (Exemple le vert et le magenta, le bleu et le jaune).

 

 

La balance des blancs et les températures de couleur

Réglage automatique ou balance des blanc manuelle, que choisir (aujourdʼhui avec le numérique, il y a deux écoles) :

La première est dʼutiliser le réglage automatique qui offre le choix entre plusieurs types de lumière : lumière du jour, lumière artificielle ou d`intérieur, éclairage aux tubes fluorescents…

 

Ce mode de réglage, peut suffire dans beaucoup de situations. Ensuite vous pouvez traiter vos fichiers RAW en post production pour récupérer le bon équilibre.

La seconde, est dʼeffectuer manuellement la balance des blancs (fonction k sur votre boitier) . Par exemple, lors de prises de vues en intérieur sous un éclairage tungstène, le réglage automatique est souvent insuffisant et l`image présente une dominante jaune/rouge. Le réglage manuel permet souvent d`obtenir un meilleur résultat.

Le mieux est dʼutiliser la méthode qui vous conviendra le mieux.

 

Pour certaines prises de vue en lumière délicate, je fais une balance des blancs en utilisant une simple feuille blanche avant la séance, qui servira de référence pour les prises de vues.

La température de couleur, exprimée en kelvins (K avec 273 K = 0 °C), permet d`établir un classement des divers types de sources lumineuses :

 

  • Lampe à incandescence (tungstène) : 2800 à 3200 K.
  • Lumière du jour au lever et au coucher du soleil : 2500 à 3800 K.
  • Lumière d`un flash électronique : environ 6000 K.
  • Lumière du jour : 5550 °K
  • Lumière du jour à midi : environ 6500 K.

 

Exemples de températures différentes sur une mème image :

 

3200°K

5000° K

6800° K

D`autres informations sur la balance des blancs sont disponible dans le tutoriel « Bien choisir sa balance des blancs« .

 

 

Tous les autres tutoriels sont disponibles ici.

 

N`hésitez pas à laisser vos astuces et conseils dans la zone commentaire.

A ne pas louper

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

5 commentaire

  1. J`ai bcp aimé la présentation sur les couleurs qui est très claire.

    Quant à la BdB, j`utilise soit la fonction « WB auto » qui s`en tire pas mal (capteur externe dédié sur l`appareil) ou la valeur de BdB mesurée, c`est-à-dire comme toi en visant une feuille de papier ou un mur blanc dans les conditions d`éclairage de la prise de vue.

    Bien entendu, je réajuste au sein de mon logiciel avec la pipette ou les curseurs si besoin.

  2. Merci Valmente.

    Il est vrai que pour la BdB, la fonction WB auto suffit dans la plupart des cas. Mais quand il s`agit d`une séance dans un lieu où je ne peux pas maîtriser l`éclairage (plusieurs sources différentes), je préfère utiliser un réglage manuel avant d`attaquer la prise de vue (moins de retouches derrière).

  3. Très interessant !!

    et bien fait 🙂

    En complément (eventuellement) il y a un très bon livre sur la couleur et ses effets

    « Psychologie de la couleur, effets et symboliques » par Eva Heller (chez Pyramid)

  4. Merci beaucoup 🙂

    Je ne connaissais pas cet ouvrage. Il faut dire qu`il en existe pas mal sur le sujet.

  5. Merci pour l`info anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.