Home / Actualités / Actualités photos / Raytrix R11 : premier boitier numérique Plenoptic du marché

Raytrix R11 : premier boitier numérique Plenoptic du marché

Effectivement, avec le Raytrix R11, il ne sera plus nécessaire de se demander où faire la mise au point et surtout vérifier si celle-ci est bonne. Ce nouveau boitier numérique de seulement 3 mégapixels est le premier du marché à embarquer la technologie Plenoptic.

 

 

Cette technologie novatrice a pour but de nous laisser choisir où faire la mise au point non pas lors de la prise de vue, mais lors du poste traitement. L`appareil est en fait équipé de micros objectifs entre l`optique principales et le capteur qui permettent d`enregistrer une multittude de mini-images. C`est images seront ensuite assemblées telles un puzzle pour composer notre photo. Et, selon la mise au point voulu, le logiciel propriétaire qui traite cela choisira les images.

 

Encore au stade de l`expérimentation, les chercheurs de cette technologie ont bon espoir de voir un jour la commercialisation du fruit de leur travail car Adobe, éditeur des célèbres Lightroom et Photoshop, semble très intéressé par le projet.

 

Voici une petite vidéo de démonstration de cette technologie en post-traitement.

 

 

Plus d`informations en allemand sur raytrix.de.

A ne pas louper

Concours Salon de la Photo

A l’occasion de notre première participation au Salon de la Photo, nous organisons avec Nikonpassion ...

4 commentaire

  1. « avec sont R11« , son sans « t » 🙂

    Sinon la technologie est prometteuse, mais je vois plusieurs problèmes… Ca dénature l’idée première de la photographie.
    Le poids des fichiers va être énorme.
    Je doute que les pros acceptent ce genre de technologie.
    Et surtout, ça semble basé sur du focus fusion… ce qui se rapporte à simuler une profondeur de champ à partir de plusieurs fichiers.
    Ca me rappelle un projet de RED qui découpait les différents plans de la scène et en faisait des pseudos objets 3D pour pouvoir gérer la profondeur de champs plus facilement.
    Mais est-ce que ça ne tient pas plus de la technologie qu’à de la photo réellement ? Comme les effet de tiltshift, ou le HDR (ou d’autres). A ceci pret que c’est une machine qui fait ça à la base…
    Après technologiquement c’est génial 🙂
  2. Ca dénature l’idée première de la photographie.

    Je pense que l’idée première de la photographie pour Niepce, Nadar, et autres, était de reproduire la réalité. Ils ne pensaient pas faire de l’art en jouant avec la profondeur de champ.

    Toutes les contraintes de la photographie ont été exploitées par la suite et par certains dans une démarche artistique, car la photographie n’a jamais réussi à reproduire la réalité. Par nature, elle ne peut être qu’une interprétation de cette réalité (choix du cadrage, de l’exposition, de la durée d’exposition…).

  3. @Milk : Ouuh pinaise !!! C’est corrigé !

    @Oodini : Oui, comme disait Willy Ronis (à peu près) :  » L’appareil photo est un outil. Derrière cet outil, il y a un oeil et derrière cet oeil un cerveau. Ce cerveau analyse et interprète la scène. A partir de là, il n’existe pas d’objectivité dans la photographie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.