Le gagnant d’un concours photo refuse son prix : sa photo était générée par une IA

Le photographe Boris Erdagsen a remporté le prestigieux prix Sony World Photography Awards pour sa photographie "Pseudomnesia: The Electrician". Seul problème : cette dernière a été générée par l'intelligence artificielle.

© Boris Eldagsen, "The Electrician" des séries "PSEUDOMNESIA". Photo Edition Berlin

Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Dans le cadre du prestigieux concours annuel Sony World Photography Awards, le débat sur les clichés générés par l’intelligence artificielle s’est une nouvelle fois retrouvé au coeur de l’actualité. Alors que les outils Midjourney et Dall-e trouvent progressivement de nouveaux usages dans des activités variées, Boris Erdagsen a souhaité voir comment un jury professionnel accueillerait une photographie générée par ordinateur.

La surprise d’un premier prix

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, à la mi-avril, le jury lui décerne le prix du concours. Conscient des questions que cela soulève, Boris a immédiatement réagi de la façon la plus fair-play qui soit :

Merci d’avoir sélectionné mon image et d’en avoir fait un moment historique, car il s’agit de la première image générée par l’IA à remporter un prix dans un prestigieux concours international de photographieLes images créées par l’intelligence artificielle et la photographie traditionnelle ne devraient pas être en concurrence dans un prix comme celui-ci. Ce sont des entités différentes. L’IA n’est pas la photographie. Par conséquent, je n’accepterai pas le prix. Boris Erdagsen sur son site officiel, edgassen.com

Un prix justifié, selon le jury

Pour le jury, pourtant, Boris Eldagsen mérite bien son prix dans la mesure où la catégorie dans laquelle il concourrait autorise l’utilisation de l’informatique en complément des techniques de photographie traditionnelles.

La catégorie dans laquelle concourrait le photographe accueille diverses approches expérimentales de la création d’images. Ainsi, suite à notre correspondance avec Boris et aux garanties qu’il a fournies, nous avons estimé que sa candidature remplissait les critères de cette catégorie, et nous avons soutenu sa participation. Porte-parole de la World Photography Organisation

Pas de récompense mais une ouverture au débat

Mais en fin de compte, Boris Eldagsen reste droit dans ses chaussures et persiste quant à sa volonté de refuser son prix. Ce test grandeur nature dans le cadre du Sony World Photography Awards était pour lui l’occasion de susciter le débat sur l’avenir de la photographie, dans une période où l’IA bouleverse de nombreux secteurs, artistiques en particulier. Un pari réussi et pour cause : l’organisation a ouvert des discussions en ce sens.

J’ai postulé comme un singe effronté (…). Mais nous, photographes, avons besoin d’une discussion ouverte. Une discussion sur ce que nous voulons considérer comme la photographie et ce qui ne l’est pas Boris Erdagsen

Source : www.lefigaro.fr

Reportages Photos est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Vous êtes sur la page : Accueil / Technologie / Le gagnant d’un concours photo refuse son prix : sa photo était générée par une IA